L'imagination au cœur de l'apprendre : interprétations de textes pédagogiques et philosophiques pour l’imagination couplées avec des savoirs en psychologie cognitive

par Patrice Raynaud Serra

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Christiane Peyron-Bonjan.

Le président du jury était Jeanne Mallet.

Le jury était composé de Guy Berger.

Les rapporteurs étaient Jean-Bernard Paturet, Alain Mercier.


  • Résumé

    Le présent travail s'initie par des entretiens directifs et des questionnaires auprès d'enseignants de collège afin de voir s'ils établissent un lien entre l'imagination et l'apprendre. Il continue par la lecture et l'analyse des textes officiels et des programmes relatifs aux mathématiques et au français. Il se poursuit avec l'interprétation de textes pédagogiques qui convoquent l'imagination. Suite au constat de la polysémie voire de la polymorphie de l’imagination, cet écrit lit et interprète certaines théories en pédagogies et en philosophie convoquant l’imagination. Cependant la recherche reste animée par la visée de comprendre si l’imagination permet d’apprendre. La centration théorique de notre thèse est le schématisme tel que le décrit Kant. Le schématisme est le produit de l’imagination présentative qui, dans la configuration de l’analogie de l’expérience, met en évidence l’attente d’un terme, d’un objet ; objet à saisir, à-prendre, afin que puisse être établi un rapport, puis soient aussi comparés deux rapports.Grâce à cette approche kantienne nous avons pu conclure que l’imagination est au cœur de l’apprendre parce que l’apprendre est le prolongement de l’analogie de l’expérience, produit de l’imagination présentative.

  • Titre traduit

    Imagination, heart of learning : interpretations of pedagogic and philosophic texts about imagination as linked to learning in cognitive psychology


  • Résumé

    This work opens up with directive interviews of and questionnaires for secondary school teachers in order to find out if they perceive a link between imagination and learning. It is then devoted to studying and analysing official texts and syllabuses related to Mathematics and French. It proceeds with the interpretation of pedagogic writings thar refer to imagination. Based on the observation that imagination is polysemic and even polymorphic, this work interprets some pedagogic and philosophic theories on the theme of imagination. However this research remains motivated by the aim of finding out if imagination allows one to learn.This thesis is centered on the theory of schematism as described by Kant. Schematism is produced by presentative imagination which, in the analogical configuration of experience, reveals the expectation of a term, an object ; an object to seize, ʺto ap-prehendʺ, so that a link can be established, then two links be compared. Thanks to this approach by Kant we are in a position to conclude that imagination is at the heart of learning because learning is the extension of analogical experience, the outcome of presentaive imagination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.