Influence d'un entraînement sensorimoteur sur l'intégration des informations sensorielles en situation de surcharge

par Olivia Lhomond

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Laurence Mouchnino.

Le président du jury était Patrick Decherchi.

Le jury était composé de Yuri Ivanenko, Emmanuel Gardinetti.

Les rapporteurs étaient Gérome Gauchard, Agnès Roby-Brami.


  • Résumé

    Le poids d’un équipement comme ceux des militaires entraîne une instabilité posturale entraînant fatigue musculaire et risque de chute. Le but de cette thèse a été d’étudier les bases neurales de cette instabilité et de déterminer un entraînement permettant de la réduire. Nous avons donc équipé des participants non-athlètes et des judokas (connus pour leur excellente aptitude en termes d’équilibre et de gestion de la masse de l’adversaire) avec une veste de 20kg et avons étudié la transmission des informations provenant de la sole plantaire lors du maintien de la position debout. De manière surprenante, les résultats ont montré une diminution de la quantité d’information provenant des pieds chez les non-athlètes lors de la charge (ce qui expliquerait leur instabilité), diminution absente chez les judokas grâce à des modifications comportementales leur permettant de conserver leur stabilité face à la charge. Ainsi, cet entraînement permettrait de prévenir les risques liés à la gestion d’un surpoids.

    mots clés mots clés

  • .
  • Titre traduit

    Influence of sensorimotor training in the integration of sensory information in an overweight situation


  • Résumé

    The weight of equipment like those of the military, causes postural instability resulting in muscular fatigue and risk of falling. The aim of this thesis was to study the neural bases of this instability and to determine a form of training to reduce it.We therefore equipped non-athletes and judokas (known for their excellent balance associated with a good management of the oppenent’s weight) with a 20kg vest and studied the transmission of information from the sole while maintaining the standing position. Surprisingly, the results showed a decrease in the amount of information coming from the feet in the non-athletes during the load (which could explain their instability), such a decrease being is absent in judokas thanks to behavioural changes that allow them to stay stable despite the load. Thus, this training would reduce the risks associated with overweighted movement.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.