Les trajectoires de persévérance des apprenants comme révélateur de l'articulation entre dispositif de formation et entreprise

par Caroline Corvasce Cartallier

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Ariel Mendez et de Martine Gadille.

Le président du jury était Jean Houssaye.

Les rapporteurs étaient Benoît Grasser, Martine Brasseur.


  • Résumé

    La thèse part du constat selon lequel les sciences de gestion se sont peu préoccupées de la formation comme dispositif d’apprentissage et en ont une vision instrumentalisée. Pourtant, face à l’accélération des mutations technologiques et les nouvelles normes de compétitivité, l’apprentissage et la mise en application des savoirs au sein des entreprises est un enjeu majeur. Dans ce contexte, l’objectif de notre thèse est de produire des enseignements sur les trajectoires de persévérance des apprenants dans l’articulation dispositif de formation/entreprise. La littérature en sciences de gestion nous donne des axes pour aborder cette persévérance à travers les enjeux organisationnels et managériaux. Le croisement avec les sciences de l’éducation permet d’affiner les difficultés individuelles rencontrées par les apprenants. Nous montrons à partir d’une Recherche Action Participative que l’ensemble de ces contraintes se retrouvent aussi bien dans les dispositifs de formation que sur les postes de travail. Notre recherche repose sur une analyse de trajectoires d’étudiants en formation initiale (FI) formation continue (FC) et formation professionnelle continue (FC) sur trois ans. Nous mettons en évidence les freins et les leviers rencontrés par chaque apprenant ainsi que les dynamiques qui se jouent dans chaque structure et dans leur articulation. L’étude montre que la persévérance est un processus à analyser en prenant en compte les contraintes individuelles, collectives et organisationnelles dans les allers-retours entre les dispositifs de formation et les entreprises.

  • Titre traduit

    Pathways of perseverance of learners as developers of the articulation between training and enterprise devices


  • Résumé

    The thesis starts from the observation that management sciences have paid little attention to training as a learning device and have an instrumentalized vision of it. However, in the face of accelerating technological change and new standards of competitiveness, learning and application of knowledge within companies is a major challenge. In this context, the aim of our thesis is to produce lessons on the trajectories of perseverance of learners in the articulation of training / enterprise. The literature in management sciences gives us the axes to approach this perseverance through the organizational and managerial stakes. The cross-examination with the sciences of education makes it possible to refine the individual difficulties encountered by the learners. We show from a Participative Action Research that all these constraints are found both in the training devices and on the workstations. Our research is based on an analysis of trajectories of students in initial training (FI) continuing education (CF) and continuing vocational training (CF) over three years. We highlight the brakes and levers encountered by each learner as well as the dynamics that are played in each structure and in their articulation. The study shows that perseverance is a process to be analyzed taking into account the individual, collective and organizational constraints in the back and forth between the training devices and the companies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.