Bioarchaeology of the medieval population of central Europe : relationships among health status, social context and nutrition

par Sylva Kaupová

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Estelle Herrscher et de Petr Velemínský.

Le président du jury était Vladimír Sládek.

Le jury était composé de Jocelyne Desideri, Jiří Macháček, Eugénia Cunha, Dominique Castex.

  • Titre traduit

    Bioarchéologie de populations médiévales en Europe centrale : relations entre l´état sanitaire, la différentiation sociale et la nutrition


  • Résumé

    Le travail s'est concentré sur la mesure des valeurs des isotopes stables du carbone (δ13C) et de l'azote (δ15N) dans un groupe de 189 adultes des deux sexes et 74 animaux. Le groupe étudié était représenté par différents ensembles de populations (les centres du pouvoir vs. l’arrière-pays) et périodes : la Grande-Moravie (IXe – Xe siècles) et la période de « late Hillfort » (XIe siècle). L'analyse a également concerné un groupe d’immatures âgés de moins de six ans. Les données isotopiques du groupe des adultes indiquent que l'alimentation de la population de la Grande-Moravie était basée sur les ressources terrestres riches en plantes dites en C4. Des différences dans la proportion des protéines animales ont été observées au niveau de l'alimentation des habitants des centres et de leur arrière-pays. Des modifications diachroniques ont été observées au niveau de l'alimentation – l'alimentation du groupe de la période de late Hillfort était caractérisée par une consommation significative de plantes en C4. Les données isotopiques du groupe des immatures indiquent que la population de la Grande-Moravie ne connaissait aucune norme obligatoire pour la durée de l'allaitement maternel. Les résultats de cette étude démontrent que la société de la Grande-Moravie présentait un taux élevé de stratification socio-économique. Les changements diachroniques observés indiquent que malgré le développement apparent de la population au XIe siècle, la qualité des conditions de vie accuse une aggravation par rapport à la période de la Grande-Moravie. Les statistiques ont démontré l'impact de la qualité de l'alimentation sur l'état de la dentition de la population de la Grande-Moravie.


  • Résumé

    In this study carbon (δ13C) and nitrogen (δ15N) isotopic values were measured in a sample of 189 adult individuals of both sexes and 74 animals representing different socio-economic contexts (power centers versus the hinterlands) and chronology: the Great Moravian (9th -10th century AD) versus late Hillfort (11th century AD) period. A sample of 41 sub-adults aged 0–6 years was also selected for isotopic analyses.Isotopic data of the adult sample showed that the Great Moravian population had a terrestrial diet with a substantial proportion of C4 plants. Dietary analysis revealed statistically significant differences in the consumption of animal protein between power centers and the hinterlands. Diachronic changes in the diet were observed: the diet of the 11th century sample was characterized by higher consumption of C4 plants.For sub-adults, the isotopic results suggested there was not solely one established norm for the duration of breastfeeding in the Great Moravian population. These results confirmed that Great Moravia represented a highly stratified society socio-economically. The diachronic change in dietary behavior suggested that even after the apparent recovery in the 11th century, Moravian society did not reach its original level of welfare. The quality of diet significantly influenced dental health in the Great Moravian population sample.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.