Étude comparée sur la construction des origines apostoliques des Églises de Crète et de Chypre à travers les figures de Tite et de Barnabé

par Maïeul Rouquette

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Élisabeth Malamut et de Frédéric Amsler.

Le président du jury était Simon Butticaz.

Les rapporteurs étaient Rémi Gounelle, Peter Van Deun.


  • Résumé

    La fondation d’une Église locale par un apôtre constitue un élément important dans les relations interecclésiales. Une telle fondation peut cependant être l’objet de contestation, en particulier si le statut apostolique de la figure fondatrice n’est pas manifeste dans le Nouveau Testament. Une Église peut donc être amenée à se construire un passé apostolique, notamment par l'écriture de vies d’apôtre, qui peuvent souligner tant le statut apostolique de la figure que son caractère fondateur pour l’Église. La comparaison des modalités par lesquelles les Églises de Crète et de Chypre construisent leurs passés apostoliques à travers les figures de Tite et de Barnabé est l’objet du présent travail, lequel s’attache également à analyser les enjeux ecclésiaux et politiques de ces constructions et à étudier la réception de celles-ci par les Églises extérieures à ces îles. Après avoir présenté les données bibliques sur Tite et sur Barnabé puis avoir étudié la réception de ces figures dans le christianisme des cinq premiers s., cette thèse analyse le rapport que les Églises de Crète et de Chypre entretiennent avec elles. Elle s’intéresse d’abord aux écrits chypriotes et crétois composés à partir du Ve s. à leur sujet, puis aux textes qui les mentionnent de manière incidente, avant d’étudier les dévotions envers ces figures et les emplois identitaires de celles-ci, notamment durant les périodes franque et vénitienne. Ce travail examine enfin la réception des traditions sur Tite et sur Barnabé en dehors de leurs îles, dans la littérature de l’Empire byzantin et des mondes copte, syriaque et arménien.

  • Titre traduit

    Comparative study about the construction of the apostolic origins of the Churches of Crete and Cyprus through the figures of Titus and Barnabas


  • Résumé

    The foundation of a local Church by an apostle is a major component in inter-ecclesial relationships. However, such foundation could be an object of dispute, especially if the apostolic status of the founder is not obvious in the New Testament. That is why a Church could be brought to build an apostolic past, notably by the production of apostle' lives, which can emphasize both the apostolic status of the figure and its founding feature of the church. The aim of this study is to compare how the Churches of Crete and Cyprus build their apostolic past through the figures of Titus and Barnabas. This work also analyzes the ecclesial and politic stakes of theses constructs and their reception by the Churches outside Crete and Cyprus. After presenting the New Testament datas about Titus and Barnabas, this thesis studies the reception of these figures in the Christianity in the first five centuries. Then it analyzes the relationship between these figures and the Churches of Crete and Cyprus. To do it, it interests first to the writings composed about them from the 5th century, then to the Cretan and Cypriot texts which mention them in an indirect way. Then, it intends to study the devotional practices toward these figures and their identity uses, especially during the periods of Frankish and Venetian rule. Finally, this work examines the reception of Cretan and Cypriot traditions regarding Titus and Barnabas outside their respective island, in the hagiographical and not hagiographical literature of the Byzantine Empire and of the Coptic, Syriac and Armenisch worlds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.