Coxiella burnetii : de la culture aux manifestations cliniques

par Carole Eldin

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies infectieuses

Sous la direction de Didier Raoult.

Le président du jury était Jean-Louis Mège.

Le jury était composé de Jean-Louis Mège, Elisabeth Botelho-Nevers, Pierre Tattevin, Max Maurin.

Les rapporteurs étaient Elisabeth Botelho-Nevers, Pierre Tattevin.


  • Résumé

    C. burnetii est une bactérie intracellulaire strcite. Récemment, un milieu axénique, nommé ACCM 2 a été développé, et permet la culture de cette bactérie en atmosphère microaérophile. Nous avons testé si l’ajout d’acide urique dans le milieu de culture pouvait permettre une culture en milieu aérobie. Nous avons observé une croissance de C. burnetii incubée en conditions aérobies dans le milieu ACCM2 enrichi en acide urique. A Cayenne, en Guyane Française, les pneumopathies causées par C. burnetii sont fréquentes et sévères. Nous avons analysé le génome d’une souche isolée à Cayenne. Ce travail a mis en évidence une délétion de 6105 pb intéressant le gène du système de sécrétion de type 1 (T1SS). Cette réduction de génome est probablement impliquée dans l’hypervirulence des souches de Cayenne. Enfin, nous avons testé la sensibilité aux antibiotiques de 6 souches isolées à partir de patients vivant à Cayenne. Ces souches étaient toutes sensibles à la doxycycline et résistantes aux macrolides. Dans une troisième partie nous avons analysé l’apport du TEP scanner dans le diagnostic des infections à C. burnetii. 167 patients atteints d’infections à C. burnetii ont bénéficié d’un TEP scanner. Nous avons retrouvé une proportion élevée de fixations ostéo-articulaires (21) et ganglionnaires (27), et nous avons proposé de nouvelles définitions pour ces localisations. Nous avons ensuite étudié l’impact du traitement chirurgical chez les patients atteints d’infections vasculaires. Une analyse rétrospective de 86 patients atteints d’infections vasculaires a montré que la chirurgie était associée à une diminution de la mortalité à 2,5 ans et à une meilleure évolution sérologique

  • Titre traduit

    Coxiella burnetii : from culture to clinical manifestations


  • Résumé

    C. burnetii is an intracellular bacterium. Recently, an axenic medium, named ACCM 2, has been developed and allows the culture of this bacterium in a microaerophilic atmosphere. We tested if the addition of uric acid in the medium could allow an aerobic culture. We observed growth of C. burnetii incubated under aerobic conditions in the ACCM2 medium enriched with uric acid. In Cayenne, French Guiana, pneumonia caused by C. burnetii are frequent and severe. We analyzed the genome of a strain from Cayenne. This work revealed a 6105 bp deletion in the gene of the type 1 secretion system (T1SS). This genome reduction is probably involved in the hypervirulence of Cayenne strains. Finally, we tested the antibiotic suceptibility of 6 strains isolated from patients living in Cayenne. These strains were all susceptible to doxycycline and resistant to macrolides. In a third part we analyzed the contribution of PET scanner in the diagnosis of C. burnetii infections. 167 patients with C. burnetii infections benefited from a PET scan. We found a high proportion of osteo-articular (21) and lymphadenitis (27) fixations, and we proposed new definitions for these locations. We then investigated the impact of surgical treatment in patients with vascular infections. A retrospective analysis of 86 patients with vascular infections showed that surgery was associated with a lower mortality at 2.5 years and a better serological outcome


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.