Les transferts culturels européens en Géorgie dans la seconde moitié du XIXe siècle à travers la presse de l’époque

par Tamara Svanidze

Thèse de doctorat en Études arméniennes, géorgiennes, caucasiennes

Sous la direction de Charles Urjewicz.

Soutenue le 03-06-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Centre de recherches Europes-Eurasie / CREE EA 4513 (laboratoire) et de Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) .

Le jury était composé de Charles Urjewicz, Claire Mouradian, Stephen Jones, Marie Vrinat-Nikolov, Guia Jorjoliani.

Les rapporteurs étaient Claire Mouradian, Stephen Jones.


  • Résumé

    Cette thèse a pour ambition de montrer dans quelle mesure la presse géorgienne de la seconde moitié du XIXe siècle qui constitue une source historique précieuse sur cette période, permet de suivre l’évolution des transferts culturels européens et de cerner le profil social et politique des médiateurs géorgiens de ces transferts. Elle s’intéresse aux discours qui accompagnent l’introduction du mode de vie moderne et du progrès technique, aux réactions suscitées par le regard que les Européens portent sur la Géorgie, mais aussi à l’expérience que les Géorgiens rapportent de leurs séjours en Europe. En effet, ces voyages, qui leur permettent d’observer la vie politique et sociale européenne et d’établir des contacts avec les milieux intellectuels, s’inscrivent dans la perspective de contribuer, de retour dans leur patrie, au succès du projet politique auquel, désormais, ils s’identifient. Notre travail accorde une place importante à l’étude des mécanismes qui rendent possibles les flux d’importation dans le domaine de la littérature et des sciences : institution d’un champ intellectuel, élaboration d’une nouvelle terminologie, mise en place de critères de sélection des textes étrangers et stratégies discursives facilitant leur diffusion. En élucidant ces critères, qui conduisent à la sélection des textes et des auteurs européens ou au choix des références à l’Europe, nous nous attachons à analyser dans quelle mesure les transferts se font le reflet d’un contexte historique caractérisé par la formation d’une conscience nationale et d’idéologies concurrentes qui, dès les premières années du XXe siècle, conduiront la Géorgie de la révolution à l'indépendance.

  • Titre traduit

    Cultural Transfers from Europe to Georgia in the second half of the Nineteenth Century as reflected in the press of the time


  • Résumé

    This dissertation aims to show in what measure the Georgian press of the second half of the nineteenth century, which constitutes a precious historical resource for study of this time period, allows us to follow the evolution of cultural transfers from Georgia to Europe and to understand the political and social profile of the Georgian mediators of these transfers. It manifests an interest in the discourses that accompany the introduction of modern living and technological progress in the country, in the reactions inspired by the European perspective on Georgia, and also in the experience that the Georgians bring back home after their travels in Europe. In fact, these travels allow them to observe European political and social life and to establish contacts with intellectual milieus in order to contribute, when they return to their country, to the success of the political projects with which they would identify. My work centers on the mechanisms that have made possible the flow of foreign cultural transmission in the fields of literature and science: the institution of an intellectual field, the elaboration of a new terminology, the establishment of selection criteria for foreign texts, and the establishment of discursive strategies facilitating the diffusion of such texts. In elucidating these criteria, which lead to the selection of European texts and authors or to the choice of references to Europe, I will analyze in what measure the transfers reflect a historical context characterized by the formation of a national consciousness and competing ideologies that, from the beginning years of the twentieth century, would lead Georgia from revolution to independence.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (325 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.