Les manifestations du potentiel traumatique des expériences archaïques présentes dans trois situations cliniques différentes : la psychanalyse classique, la psychanalyse des enfants institutionalyse et le travail psychanalytique avec des couple mère-enfants.

par Bogdan Sébastian Cuc

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Vladimir Marinov.

Soutenue le 25-03-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) .

Le président du jury était Jean-François Chiantaretto.

Le jury était composé de Jean-François Chiantaretto, Cristina Lindenmeyer.

Les rapporteurs étaient Solange Carton, François Pommier.


  • Résumé

    La réalité clinique que nous rencontrons dans un cadre psychanalytique classique ou lors desséances psychanalytiques nous amène, souvent en premier-plan, des moments où les patientsutilisent ce cadre comme un instrument de construction, une construction qui se réalise dans lenégatif de la relation avec le psychanalyste, comme une tentative de recréer la « formeoriginaire ». Il s’agit des moments dans lesquels le patient amène dans la situation analytique desformes de manifestation des expériences archaïques ou du potentiel traumatique, des formesappartenant à un espace-temps non psychisé, potentiel, un temps qui garde l’actualité de sesexpressions suite à un manque traitement, d’élaboration de ses contenus.J’ai commencé en partant des deux hypothèses suivantes :L’apparition violente des éléments archaïques ou celle du potentiel traumatique dans la situationanalytique représente une forme de manifestation de l’actuel, qui n’a pas la forme élaborée d’unemétaphore, ni la forme primaire de la représentation, mais une forme archaïque, inaccessible à lapsychisation, dans une forme semblable à la présentation, Darstellung, qui aspire à la représentation,c’est-à-dire à une transformation dans une forme accessible aux processus primairesd’élaboration.Au moment où les expériences archaïques et le potentiel traumatique pénètrent violemment lasituation analytique avec des réalités archaïques en répétant un actuel qui est en dehors du tempspsychique de celui des patients, ceux-là ils veulent vivre et se trouver un Ici et Maintenant.Chacun des cas présentés dans cette thèse représente des expériences qui ont tout d'aborddémarrées de l'exploration du potentiel de chaque situation clinique à part. Le cadrepsychanalytique, le cadre de l'analyse avec les enfants institutionnalisés ou le cadre desconsultations psychanalytiques avec les couples mère-enfant offrent une potentialité spatiotemporelledans laquelle la dynamique relationnelle bénéficie d'un espace et temps desexpressions flottantes et associatives. Ce processus de la libre dynamique des contenus amenéspar les patients et celle des formes dont je les ai reçues et élaborées ces contenus ont représentél'accès à cette expérience d'ici et maintenant qui nous a porté vers ce qui a finalement représentéla solution de sortie de l'impasse et celle de continuer les processus de transformation.

  • Titre traduit

    Some clinical forms of expression of the traumatic potiential of the archaic experiences present in three different clinical situations : the classical psychoanalysis, the psychoanalytical approach of the intitutionalized children and the psychoanalytical work with mother-child couples


  • Résumé

    The clinical situations we encounter within the classic psychoanalytical setting during thepsychoanalytic sessions bring us, often in foreground, moments when the patients use the settingas a construction tool, a construction that is developed in the negative of the relationship betweenthe patient and the psychoanalyst, as an attempt to recreate the "original shape". These are themoments in which the patient brings within the analytic situation different forms of expression ofthe archaic experiences or of the traumatic potential, forms coming from a space-time nonintegrated,a time that keeps the actuality of his expressions due to an not-enough elaboration ofits contents.I started on the basis of the following hypothesis:The violent appearance of the archaic elements or of the traumatic potential within the analyticsituation is a form of manifestation of the actual, which has not been developed the form of ametaphor, nor the primary form of representation, but an archaic form, inaccessible to thesymbolization process, in a shape similar to the presentation, Darstellung, which aspires to representation,that is to say, to a transformation in a form accessible to the primary developmentalprocesses.. When the archaic experiences and traumatic potential violently penetrate the analytic situationwith archaic realities repeating an actual that is outside of the psychic time of the patients, thosethey want to live and be a Here and Now.6 Each of the cases presented in this thesis represents experiences that first started to explore thepotential of each clinical situation at hand. The psychoanalytic setting, the setting of the analysiswith institutionalized children or the setting of the psychoanalytic consultations with the motherchildcouples, offer a spatiotemporal potentiality in which the relational dynamics benefit from aspace and time in a floating and associative expression. This process of free dynamic contentbrought by patients together with the forms in which I have received and developed such contentopened the access to the experience of the here and now, bringing us to what eventuallyrepresented the solution exit from the impasse and that continue the developing andtransformation process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.