Politique, médias et développement : l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cas du Gabon en Afrique centrale

par Rockaya Ditengou

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Roger Bautier.

Le président du jury était Lise Vieira.

Le jury était composé de Lise Vieira, David Douyère, Stéphane Olivesi, Geneviève Vidal.

Les rapporteurs étaient David Douyère, Stéphane Olivesi.


  • Résumé

    La Gabon, pays d’Afrique centrale, compte une population d’environ 1 500 000 habitants.L’économie gabonaise repose principalement sur ses ressources en matières premières.Ouvert à l’environnement international le Gabon est depuis le tournant des années 1990 inscrit dans une logique de développement visant une diversification de ses secteurs économiques. C’est dans ce contexte que le pays s’intéresse aux TIC et à leur insertion dans son processus de développement. Ces TIC posent pourtant un triple défi : celui du savoir-faire ; du savoir-être ; et celui du maintien de l’intérêt général. Néanmoins, comme dans d’autres Etats africains francophones (notamment le Maroc, le Sénégal), les dirigeants gabonais ont perçu l’enjeu stratégique que constituent les TIC pour l’avenir du pays. En effet, l’usage et l’appropriation des TIC peuvent, s’ils sont maîtrisés et accompagnés par une politique publique clairvoyante, être une formidable chance de cohésion et d’intégration sociale. Ou, au contraire, en cas d’échec, un moment occasionnant une fracture sociale supplémentaire. Car si l’environnement défini par les TIC est celui de l’évolution accélérée et de la performance structurante, les difficultés restent importantes quant à l’adaptation et l’appropriation de ces outils par le plus grand nombre. Cette recherche s’intéresse précisément aux conditions d’une réelle cohésion sociale qui serait induite par les TIC. Celle-ci nécessite un contexte politique capable de favoriser l’accès à l’information au sens le plus large du terme. Dans cette perspective, cette thèse interroge l’exercice du pouvoir au Gabon et en Afrique centrale, les projets initiés par les acteurs étatiques et non étatiques, ainsi que divers mécanismes d’appropriation pouvant faciliter ou ralentir une intégration efficace de ces nouvelles technologies.

  • Titre traduit

    Politics, media and development : The use of information and communication technologies (ICT) in the case of Gabon in Central Africa


  • Résumé

    Gabon, a country of central Africa, has a population of about 1 500 000 inhabitants. TheGabonese economy relies mainly on its natural resources. Since the begining of 1990, this countryhas chosen a development plan, aiming at the diversification of its economic sectors. It is in thisperspective that the country pays a particular attention to ICT (Information and CommunicationTechnology) and to its intergration in the process of development. However, ICT poses a triplechallenge: that of know-how; social skills; and that of the preservation of the general interest. Asin the other french-speaking countries, Gabonese leaders have understood the strategic importanceof ICT in the future of Gabon. The fact remains that the use and appropriation of ICT can bebeneficial, if they are mastered and guided by a farsighted public policy,which is a greatopportunity for social cohesion and intergration. On the other hand, when this fails, it can bringabout additional inequalities. As a matter of fact, if the environment defined by ICT is that ofaccelerating change and structural performance, the difficulties are significant when it comes tothe adaptation and the appropriation of these tools by many people. This research is interested inthe conditions of a real social cohesion which would be fostered by ICT. This requires a politicalcontext which favours access to Information Technology in the largest sense. We are thereforefocusing our attention on the political structures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.