Exploration du contre-transfert dans la clinique du trauma : une étude qualitative

par Maysaa El husseini

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thierry Baubet et de Marie Rose Moro.

Soutenue le 25-01-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) et de Unité Transversale de Recherche Psychogenèse et Psychopathologie / UTRPP (laboratoire) .

Le président du jury était Yoram Mouchenik.

Le jury était composé de Cécile Rousseau, Layla Tarazi-Sahab.

Les rapporteurs étaient Khadija Chahraoui, Nicolas Georgieff.


  • Résumé

    Notre recherche explore les mécanismes de transmission du trauma dans le contre-transfert chez les thérapeutes travaillant auprès des patients traumatisés, l’impact de la clinique du trauma chez eux et les processus soutenant le traumatisme vicariant. Des entretiens semi-structurés d’une moyenne d’une heure trente ont été conduit auprès de trente et un participants. Nous avons effectué une analyse phénoménologique interpretative (Smith 2009) des données afin de rester au plus près de l’expérience subjective des participants autour du phénomène étudié. Les résultats de notre étude mettent en lumière des réactions contre-transférentielles invasives : Le corps du thérapeute comme lieu d’inscription transitoire des transmissions traumatiques indicibles ; le vécu émotionnel vif traversé par des moments de questionnements identitaires, de sentiment de honte et de culpabilité, d’agressivité retournée en une crainte de traumatiser le patient ; un sentiment de désinscription de la communauté des pairs dans le contexte humanitaire. Nos résultats répondent à des interrogations soulevées dans des recherches antérieures sur le phénomène du contre-transfert dans le trauma. Ces interrogations portent sur une éventuelle spécificité du contre-transfert auprès des patients traumatisés au regard d’autres problématiques ; la spécificité de cette clinique nécessitant une formation ciblée ainsi qu’un dispositif d’accompagnement particulier pour les professionnels; l’implication du contexte de travail dans les réactions contre-transférentielles et l’interaction avec le matériel traumatique. cette étude démontre l’importance des recherches dans la pratique clinique. Elle témoigne des écarts pouvant exister entre théorie et pratique, et des implications d’une recherche à partir de la clinique sur la théorie elle-même.

  • Titre traduit

    Counter-transference to trauma : a transitional breach in therapist’s identity


  • Résumé

    The objectives of our study was to explore the mechanisms implicated in trauma transmission through counter transference reactions in therapists working with traumatized patients; to identify trauma impact on therapists and the processes underlying vicarious traumatization. Semi-structured interviews of one hour and a half in average were conducted with 31 therapists working with traumatized patients. Following the principles of the Interpretative Phenomenological, the analysis promoted the therapists subjective experience of the studied phenomenon. Participants expressed a feeling of disinclusion from thetherapists’ community ; inability to re-account the narratives of the patients or to share the emotional confusion stirred by the therapy and that could affect the therapist’s vision of the world around ; experiencing moments of strangeness and inner disquiet; discomfort pertaining to the validity of their theoretical background; resonance in the defense mechanisms deployed by therapists and by patients at certain moments of the therapy ; resorting to disregarding cultural interpretations/ generalizations to make sense of an utterly painful situation and put a protective distance with the patients’ culture of origin ; three types of emergent scenarios. Exploring the disorganization in each therapist’s narrative structure reflects the style of defense mechanisms mobilized. Transgressive aspects of the trauma narratives are the most implicated in the disqualification of the patients’ culture of origin. Trauma transmission is not static and does not necessarily obstruct the therapeutic alliance, in sofar as the examination of counter transference reactions helps transform trauma transmission elements into means to better understand the therapeutic process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.