The impact of e-commerce on value creation and performance firm level evidence from French companies

par Fadila Ouaida

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Barbet et de Egidio Luis Miotti.

Soutenue le 14-12-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) et de Centre d'écononomie de Paris Nord (laboratoire) .

Le président du jury était El Mouhoub Mouhoud.

Le jury était composé de Isabelle Liotard.

Les rapporteurs étaient Patrice Geoffron, Laurent Gille.

  • Titre traduit

    L'impact du commerce électronique sur la création de valeur et la performance des entreprises françaises


  • Résumé

    Cette thèse est une étude micro-économétrique qui a pour objet d’étudier la relation entre l’innovation, le commerce électronique et la productivité. Au de là de cet objectif, ce travail a pour but d’identifier la structure des entreprises qui pratiquent la vente enligne. La présente thèse est composée essentiellement de trois études dans lesquelles on exploite des données statistiques qui concernent des entreprises françaises de toute taille (les micro, petites, moyennes et grandes). Les bases de données ont été construites à partir des enquêtes TIC et commerce électronique, CIS, R&D et FARE. L’enquête FARE fournit des statistiques financières supplémentaires. La première étude vise à déterminer l’impact du e-commerce sur la productivité en utilisant un panel de données de 2008 à 2012. Les données sont analysées en utilisant la fonction de production de Cobb-Douglas. Les résultats montrent que le e-commerce a un impact positif et significatif sur la productivité au cours de cette période. Ainsi, l’e-commerce contribue à promouvoir la productivité des entreprises françaises. La deuxième étude vise à comprendre les motivations qui poussent les micro-entreprises à adopter la vente en ligne et à évaluer leur productivité. Dans cette étude, on utilise la méthode du Propensity Score Matching. Pour évaluer les différences de productivité entre, d’une part les micro-entreprises qui pratiquent la vente en ligne et, d’autre part, celles qui n’utilisent pas l’outil du e-commerce pour l’année 2012. Les résultats démontrent que le chiffre d’affaire généré parles micro-entreprises pratiquant la vente en ligne est plus élevé, et ces dernières affichent une meilleure productivité en comparaison avec les entreprises que ne la pratique pas. Le troisième objectif est de déterminer l’impact de la R&D et de l’innovation en matière de TIC, plus particulièrement l’e-commerce, sur la performance des entreprises française en2008. Une variante du modèle CDM (Crépon, Duguet et Mairesse) est appliquée. Cette étude décrit le lien entre les dépenses R&D, e-commerce, l’innovation et la productivité. Les résultats montrent que la R&D est un facteur important de l’innovation, et le capital TIC est aussi un facteur clé pour le e-commerce. En outre, bien que ces deux facteurs (l’output de la R&D précisément les innovations technologiques de produits /procédés et le commerce électronique), affectent positivement la productivité, l’impact positif est plus marqué pour l’innovation.


  • Résumé

    This thesis is a micro-econometric investigation into the relationship between innovation, e-commerce, and productivity, as well as an establishment of the structure of e-selling firms. It is composed of three main investigations using micro, small, medium and large datasets from French firms. The datasets are created by merging the ICT & e-commerce survey, CIS, R&D, and FARE. FARE survey is used to provide additional financial statistics. The first investigation aims to identify the impact of e-commerce on productivity using panel datasets from 2008 to 2012. The data is analyzed using a Cobb-Douglas production function including physical capital and labor input. The findings show that e-commerce has a positive and significant impact on productivity during this period of time. E-commerce does contribute in promoting productivity for French firms. Secondly, it aims to understand the motives behind micro firms inadopting e-selling activities, and to assess their productivity. This investigation uses propensity score method to obtain matched samples to estimate the treatment effect on the treated ; in other words we evaluate productivity differences between e-selling micro firms and non e-selling micro firms for the year 2012. The findings imply thate-selling micro firms have a higher turnover and higher productivity compared to the ones that do not sell online. The third aim is to determine the impact of R&D and ICT innovations, more particularly e-commerce, on firm performance after its application for the year 2008. A variant of the CDM model (Crepon, Duguet and Mairesse) is applied. It describes the link between R&D expenditure, e-commerce, innovation, and productivity.The results show that R&D is an important enabler of innovation, and ICT capital is also a key enabler for e-commerce. In addition, both, R&D output (precisely technological innovation which are product and process innovation) and e-commerce, have a positive influence on productivity; while R&D reveals a greater productivity effect.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.