Nouveaux ciments acryliques inhibiteurs de l'adhérence bactérienne

par Thomas Bauer

Thèse de doctorat en Genie biologique et médical

Sous la direction de Véronique Migonney.

Le président du jury était Patricia Thoreux.

Le jury était composé de Daniel Blanquaert.

Les rapporteurs étaient Philippe Hardy, Anne-Claude Crémieux.


  • Résumé

    La survenue d’une infection sur prothèse articulaire demeure une complication redoutable conduisant le plus souvent au changement de l’implant avec des risques de séquelles fonctionnelles et un impact socio-économique important. La lutte contre l’adhérence bactérienne au moment de la mise en place de l’implant représente une des voies de recherche pour la prévention de ces infections.L’objectif principal de cette étude était la mise au point de ciments acryliques modifiés par l’ajout de polymères et l’analyse in vitro de leur efficacité sur l’inhibition de l’adhérence bactérienne à leur surface.Les analyses d’adhérence bactérienne ont été réalisées avec du ciment acrylique commercialisé (CERAFIX® et CERAFIXGENTA® - société CERAVER – Roissy – France)associé à du polymère (polyNaSS) puis à des copolymères (MMA/NaSS) à différents dosages. La souche bactérienne testée était du Staphylococcus aureus en système purifié(fibrinogène seul) et en milieu plasmatique. L’ajout de polyNaSS, même en faible pourcentage, apporte au ciment un effet inhibiteur très important (entre 20 et 40% d’inhibition selon les mélanges). Les mélanges des ciments avec des copolymères MMA/ NaSS ont des propriétés d’inhibition de l’adhérence bactérienne plus faibles (environ 11%), avec un effet inhibiteur qui suit un modèle linaire d’inhibition dépendant de la quantité de copolymère dans le mélange. Ces mélanges sont biocompatibles et ne conduisent pas à des modifications de la morphologie des ostéoblastes.Les résultats obtenus permettent de montrer que le ciment CERAFIXGENTA® n’a pas un effet bactéricide immédiat et ne conduit pas à une inhibition de l’adhérence de bactéries sur les ciments. L’évaluation chimique a permis de préciser l’importance du relargage des polymères surtout dans les 24 premières heures indiquant un effet maximal immédiat et limité dans le temps sur l’adhérence bactérienne ce qui est l’objectif de cette prophylaxie. Ce relargage semble cependant entraîner des modifications architecturales du ciment avec augmentation de la porosité. Les observations en microscopie électronique des mélanges montrent des hétérogénéités de surfaces avec la présence des zones de porosité augmentée dues à la présence de copolymères. Ces observations semblent indiquer que bien que cette stratégie de prévention de l'infection des arthroplasties semble être très attrayante et fiable, les modifications mécaniques sur les surfaces d’implants pourraient conduire à l'échec précoce de l’arthroplastie avec descellement. L’étude biomécanique sur les différents mélanges de ciment et de polymères est nécessaire afin de préciser l’influence de la présence aussi bien du polyNaSS que des copolymères MMA/NaSS sur les qualités mécaniques du ciment. Ces85études permettront aussi de trouver le dosage optimal à obtenir pour maintenir les caractéristiques mécaniques du ciment tout en conservant les propriétés antiadhésives.

  • Titre traduit

    New acrylic cements with bacterial adherence inhibition


  • Résumé

    Résumé e anglais non fourni


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.