Classification of inflationary models and constraints on fundamental physics

par Mauro Pieroni

Thèse de doctorat en Physique. Physique de l'Univers

Sous la direction de Pierre Binétruy et de Cyrille Rosset.

Le président du jury était Anne-Christine Davis.

Le jury était composé de François R. Bouchet.

Les rapporteurs étaient Filippo Vernizzi, Chiara Caprini.

  • Titre traduit

    Classification des modèles d'inflation et contraints sur la physique fondamentale


  • Résumé

    Ce travail est concentré sur l'étude de la cosmologie primordiale et en particulier sur l'étude de l'inflation. Après une introduction sur la théorie standard du Big Bang, nous discutons de la physique du CMB et nous expliquons comment ses observations peuvent être utilisées pour définir des contraintes sur les modèles cosmologiques. Nous introduisons l'inflation et nous expliquons sa réalisation la plus simple. Nous présentons les observables et les contraintes expérimentales qui peuvent être utilisées pour mettre des contraintes sur les modèles d'inflation. La possibilité d'observer des ondes gravitationnelles primordiales (GW) produites au cours de l'inflation est examinée. Nous présentons les raisons pour définir une classification des modèles d'inflation et pour introduire le formalisme de la fonction 13 pour décrire l'inflation. En particulier nous expliquons pourquoi, dans ce cadre, nous pouvons naturellement définir un ensemble de classes d'universalité pour les modèles d'inflation. Les motivations théoriques pour soutenir la formulation de l'inflation en termes de ce formalisme sont présentées. Certains modèles généralisés d'inflation sont introduits et l'extension du formalisme de la fonction (3-formalisme à ces modèles est discutée. Enfin, nous nous concentrons sur l'étude des modèles où l’inflation (qui es assumé être pseudo-scalaire) est couplé non-minimalement à des champs de jauge abéliens qui peuvent être présents lors de l'inflation. L'analyse du problème est effectuée en utilisant une caractérisation de modèles d'inflation sur la base de leur comportement asymptotique. Un large éventail d'aspects théoriques et des conséquences d'observation est discuté.


  • Résumé

    This work is focused on the study of early time cosmology and in particular on the study of inflation. After an introduction on the standard Big Bang theory, we discuss the physics of CMB and we explain how its observations can be used to set constraints on cosmological models. We introduce inflation and we carry out its simplest realization by presenting the observables and the experimental constraints that can be set on inflationary models. The possibility of observing primordial gravitational wave (GW) produced during inflation is discussed. We present the reasons to deftne a classification of inflationary models and introduce the [3-function formalism for inflation by explaining why in this framework we can naturally define a set of universality classes for inflationary models. Theoretical motivations to support the formulation of inflation in terms of this formalism are presented. Some generalized models of inflation are introduced and the extension of the (3-function formalism for inflation to these models is discussed. Finally we focus on the study of models where the (pseudo-scalar) inflaton is non-minimally coupled to some Abelian gauge fields that can be present during inflation. The analysis of the problem is carried out by using a characterization of inflationary models in terms of their asymptotic behavior. A wide set of theoretical aspects and of observational consequences is discussed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.