L'Inconsolable scrutateur : quatre moments de la consolation chez Jean-Jacques Rousseau : la Lettre à Voltaire, la Nouvelle Héloïse, les Confessions et les Rêveries

par Younguk Kim

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises. Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Pierre Chartier.

Le président du jury était Martin Rueff.

Le jury était composé de Marc Hersant, Patrick Hochart, Claude Habib.

Les rapporteurs étaient Christophe Martin.


  • Résumé

    Il s’agit de renouveler la lecture des quatre textes de Rousseau dans la perspective de la consolation, et de déterminer les enjeux historiques, philosophiques et littéraires de l’exigence de consolation chez l’auteur.La Lettre à Voltaire essaie, par une interprétation originale de l’optimisme, la réconciliation de sa philosophie critique et de sa foi, d’une part, et d’autre part, de l’idéal antique et de l’idéal chrétien de la consolation. Mais il s’avère que cette synthèse est insuffisante, et ce fait trahit la position difficile de Rousseau sur la consolation traditionnelle.La Nouvelle Héloïse découvre l’implication du dysfonctionnement de la consolation chez le sujet moderne. Notre tentative de lire le roman épistolaire du point de vue de la consolation vaine du héros éclaire un moment existentialiste de la subjectivité dans sa résistance à la consolation.Le sujet qui définit son existence par la difficulté d’être consolé cherche une nouvelle rationalisation de son état. En ce sens, une lecture comparative du livre I des Confessions avec le livre IV de l’Emile montre la tentative de consoler une conscience malheureuse par une reconstitution génétique du moi sans se référer à un modèle extérieur.Au bout de ces tâtonnements exigeants mais révélateurs, les Rêveries ne se donnent pour la consolation ultime de Rousseau qu’en radicalisant les éléments consolateurs précédents et qu’en exprimant cette radicalisation par une radicalisation double de la solitude. En sondant l’abîme de la subjectivité moderne dans son état-limite, Rousseau s’interroge sur une condition essentielle du sujet moderne qu’est l’inconsolable.

  • Titre traduit

    The enquiring Inconsolable : four consolatory texts of Jean-Jacques Rousseau : lettre à Voltaire, Nouvelle Héloïse, Confessions and Rêveries


  • Résumé

    The objective is to reinterpret four of Jean-Jacques Rousseau's texts through the facet of consolation; and to determine historical, philosophical and literary implications of the search for consolation in his writings.Letter to Voltaire details Rousseau’s efforts to reconcile not only the conflict between his critical thought and his faith through the interpretation of the optimism, but also the dichotomous nature of ancient and Christian ideals of consolation. But the synthesis turns out to be insufficient, revealing his difficult position on traditional consolation.In New Héloïse, Rousseau discovers the prevalence of consolatory dysfunction in the modern subject. Our attempt to read the epistolary novel from the perspective of vain consolation for the hero underscores the hero's resistance to consolation and, thereby, illuminates the existentialist essence of subjectivity.The subject, whose being is defined by his inconsolability, looks for a new rationalization of his state. In this sense, our comparative reading of the first book of Confessions with book IV of Emile shows an attempt to console the misery of his consciousness through the reconstitution of self without referring to any external model.After these demanding but revealing searches for comfort, the last consolation of Reveries radicalizes the preceding elements of consolation through a double-stylistic radicalization of solitude. Marking the abyss of modern subjectivity in its limited situation, Rousseau examines the intrinsic condition of the inconsolable modern subject


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.