L'étude psychanalytique de la résolution des conflits dans les interactions internationales et la négociation

par Svetlana Radtchenko-Draillard

Thèse de doctorat en Psychologie, Psychologie clinique et Psychologie sociale. Recherches en Psychopathologie et Psychanalyse

Sous la direction de Mareike Wolf-Fédida.

Le président du jury était Ouriel Rosenblum.

Les rapporteurs étaient François Sauvagnat, Christine Roland-Lévy.


  • Résumé

    L’essence la plus profonde de l’homme est constituée de pulsions qui sont du même ordre chez tous les êtres humains, et qui visent la satisfaction de besoins primordiaux dans les conflits latents ou manifestes ininterrompus. Le processus de la civilisation mène nécessairement de la famille à l’humanité, et est indissolublement lié au conflit inné de l’éternelle lutte entre l’amour et le désir de la mort. Conformément à cette idée et aux travaux de Freud, de Lacan, de Jung, de Binswanger et d’autres, notre thèse interroge le rapport entre les conflits qui existent en cinq niveaux (intrapersonnel, interpersonnel, intragroupal, intergroupal, international) et leur impact spécifique sur les interactions internationales. La résolution de ces conflits est le choix entre deux ou plusieurs solutions possibles et parfois contradictoires (guerre ou paix, hostilités ou diplomatie, etc.). Ce choix se détermine souvent dans les négociations internationales à travers des vecteurs psychanalytiques (enjeux identitaires, impact du bilinguisme et du plurilinguisme dans les interactions, discours politiques, etc.). L’enjeu de notre thèse est d’analyser le rôle et les conséquences des négociations principales dans la résolution des conflits internationaux (avant, pendant la Seconde Guerre mondiale-1918-1945 et durant la guerre froide -1945-1991).

  • Titre traduit

    Psychoanalytic research of conflict resolution in international interactions and negotiation


  • Résumé

    The very essence of man’s existence is constituted from drives, which are of a similar order in all human beings and aim at the satisfaction of primal desires in permanent latent or manifest conflicts. Civilization is the necessary path from family to humanity; it is inextricably linked to the innate conflict of the eternal struggle between Eros and Thanatos. In accordance with this idea and in the work of Freud, Lacan, Jung, Binswanger, etc., my doctoral research examines the relation between intrapersonal, interpersonal, intragroupal, intergroupal, international conflicts and their specific impact on international interactions. The resolution of these conflicts involves a choice between two or more equally possible, yet sometimes contradictory, solutions (war or peace, hostility or diplomacy, etc.). This choice is often determined by international negotiations, and can be understood through psychoanalytical vectors such as identity issues, the impact of bilingualism on intercultural interactions, and political discourse, etc. The implications of this doctoral research are to evaluate the role and the consequences of principal negotiations in the resolution of international conflicts before and during the Word War II, 1918-1945, and during the Cold War -1945-1991

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.