Restriction des étapes précoces de l'infection par le VIH-1 et le VIH-2 dans les cellules myéloïdes et lymphoïdes

par Lise Chauveau

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Olivier Schwartz.

Soutenue en 2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les Virus de l'Immunodéficience Humaine de type 1 et 2 (VIH-1 et VIH-2) sont des virus proches causant le Syndrome de l'ImmunoDéficience Acquise (SIDA). Cependant, chez les patients infectés par le VIH-2, la progression vers la maladie est plus lente et moins fréquente. Cette différence de pathogénicité est associée à des réponses immunitaires humorales et cytotoxiques plus efficace dans l'infection par le VIH-2. Les caractéristiques du virus influençant ces différences de réponse immunitaire sont peu comprises. Au niveau moléculaire, la protéine accessoire Vpx est présente dans le VIH-2 et pas dans le VIH-I. Vpx dégrade SAMHD1, un facteur cellulaire de défense antivirale actif dans les macrophages, monocytes, cellules dendritiques (DC) et lymphocytes T CD4 non activés. Les DC sont des cibles du virus et constituent une première ligne de défense signalant aux autres cellules immunitaires la présence du virus et induisant des réponses humorale et cytotoxique efficaces. Il est donc important de comprendre les interactions des VIH-1 et 2 avec les cellules dendritiques. Nous montrons ici que grâce à l'expression de Vpx qui dégrade le facteur de restriction SAMHD1, le VIH-2 infecte les lymphocytes T CD4 non activés mais que Vpx n'est pas suffisant pour permettre l'infection des DC Celles-ci sont peu susceptibles à l'infection par les VIH-1 et VIH-2 car elles expriment peu de CD4 à leur surface et la fusion du virus est donc peu efficace. Les DC sont impliquées dans l'initiation de la réponse immunitaire et l'absence d'infection dans ces cellules pourrait être une stratégie virale pour éviter la détection par le système immunitaire et l'induction d'une réponse efficace.

  • Titre traduit

    Restriction of HIV-1 and HIV-2 infection in myeloid and lymphoid cells


  • Résumé

    Human Immunodeficiency Viruses Type 1 and 2 (respectively HIV-1 and HIV-2) cause the Acquired Immunodeficiency Syndrome (AIDS). HIV-1 is responsible for the worldwide pandemic of AIDS whereas HIV-2 is mostly endemic in West Africa. In HIV-2 infected patients, progression to AIDS is slower and less frequent. This difference in pathogenicity could be due to more efficient immune responses (both humoral and cytotoxic) in HIV-2 infected patients. The characteristics of the virus involved in these differences of immune response are poorly understood. On a molecular level, the accessory protein called Vpx is present in HIV-2 and not in HIV-1. Vpx degrades SAMHD1, a restriction factor acting in non dividing cells such as monocytes, macrophages, dendritic cells (DC) and resting CD4 T cells. DC are a target of the virus and play a major role in the induction of an efficient immune response. They are part of the first line of defense, warning the other immune cells about the virus in order to induce efficient humoral and cytotoxic responses. It is therefore important to understand the interactions between HIV-1 and -2 and the DC. During my thesis, I showed that HIV-2 can infect non activated CD4 T cells thanks to SAMHD1 degradation by Vpx. However, the presence of Vpx is not sufficient for HIV-2 infection in DC. Lndeed, these cells are poorly infected by HIV-1 and HIV-2 and this is due to low levels of CD4 on the cell surface that do not support an efficient fusion of the viruses. DC are implicated in the initiation of the adaptive immune response and not infecting these cells might be a viral strategy to avoid detection by the immune system and induction of an efficient response.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Annexes : 781 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (2016) 060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.