Les rêves dans les structures psychanalytiques : vers une valeur diagnostique. Etude théorique et clinique

par Maria Antonopoulou

Thèse de doctorat en Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse

Sous la direction de Markos Zafiropoulos.


  • Résumé

    Tous les sujets ne rêvent pas de la même manière, ils rêveraient en fonction de leur structure ; telle est notre hypothèse. Ce travail recherche la pertinence du rapport entre le rêve et la structure du sujet, dans la théorie de Freud et dans celle de Lacan. D'une part, l'étude des textes de Freud nous amène à découvrir le désir freudien de fonder la doctrine de la « Psychopathologie du rêve » et son souci clinique de comprendre la psychose par l'étude des rêves et de ses mécanismes. Il traite le rêve comme un opérateur majeur dans la clinique de la psychose et soutient qu'il y a un moment de déclenchement du matériel délirant dans le rêve, et que par là même, il y a aussi une dynamique de rectification du délire par le rêve. D'autre part, l'étude des textes et séminaires lacaniens, jusqu'en 1956, nous porte à nous demander si, et dans quel sens, nous pouvons parler d'une théorie du rêve chez Lacan. En traversant l'évolution de la pensée lacanienne, nous étudions la façon dont Lacan traite, dans un premier temps de son enseignement, la question du rêve dans son approche théorico-clinique de la psychose, pour la laisser ensuite de côté lorsqu'il traite le délire comme l'élément structural dans la clinique de psychose. A ce moment-là, Lacan contredit la conception freudienne que le rêve pourrait s'édifier comme une suppléance contre le délire. Cependant, nous considérons que Lacan laisse une ouverture de recherche sur la question du rêve et de la structure du sujet en suggérant que le rêve donne accès à la structuration imaginaire du sujet et qu'il peut également être mis en correspondance avec certains signifiants. L'expérience clinique nous conduit à dégager certaines hypothèses sur la valeur clinique des « rêves inoubliables » et des « rêves d'angoisse » conceptualisés par Freud comme "le cas limite de la fonction du rêve". En lien avec les autres manifestations psychiques, les rêves qui « font irruption » dans la vie du sujet peuvent servir d'outils diagnostiques. Ils permettent de compléter l'anamnèse, mais ils révèlent en même temps les capacités du sujet à construire « le corps de la parole » par le récit du rêve.

  • Titre traduit

    = The dreams and the psychoanalytic structures : In the research of a diagnostic value. A theoretical and clinical research


  • Résumé

    RenseignementNot ail subjects dream in the same way. They would dream according to their structure ; that is structure in the theory of Freud and that of Lacan. On the one hand the study of Freud's texts takes us to discover the Freudian wish to found the theory of "Psychopathology of dreams" and his clinicat concern to understand psychosis by the study of dreams and their mechanisms. He treats the dream as a major operator of the clinicat theory and practice of psychosis and supports that there is a triggering moment of the delusional material in the dream and in that very moment there is also a dynamic rectification of the delusion through the dream. On the other hand the study of Lacanian texts and seminars until 1956 makes us wonder if and in what direction we can talk about a theory of dreams in Lacan. Going through the Lacanian thinking we study the way in which Lacan, over a first phase of his teaching, addresses the issue of dreams in his theoretical and clinicat approach of psychosis to leave it aside as soon as lie deals with the delusion as the structural element in the clinicat theory and practice of psychosis. At that time Lacan is at variance with the Freudian conception that the dream could be built as a substitute/replacement against the delusion. However, we consider that Lacan leaves an opening of research on question of dreams and the subject's structure suggesting that the dream gives access to the subject's imaginary structuration and that it can also be matched with certain signifiers. Clinicat experience leads us to draw certain hypotheses on the clinicat value of the "unforgettable dreams" and the "anxiety dreams" conceptualized by Freud as "the limited case of the dream's function". Linked with the other psychical manifestations the dreams that burst in the subject's life can be used as diagnostic tools. They make it possible to complete the anamnesis but in the same time they reveal the subject's capacities to construct "the body of speech" through the narration of the dream

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : 123 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2016) 025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.