La sécrétion de LasB par Pseudomonas aeruginosa, un mécanisme de défense efficace pour échapper aux macrophages alvéolaires de l'hôte

par Fabien Bastaert

Thèse de doctorat en Immunologie B3MI

Sous la direction de Jean-Michel Sallenave.

Soutenue en 2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Pseudomonas aeruginosa (P. A) est, à cause de sa virulence, un des agents pathogènes les plus connus notamment dans les cas d'infections nosocomiales et dans la mucoviscidose où la morbidité et la mortalité des patients sont engagées. Si la capacité d'antibiorésistance de P. A explique cette réalité, il ne faut cependant pas ignorer la diversité des toxines qu'elle produit. Parmi celles qui font sa force, la pertinence des facteurs de virulence sécrétés et injectés par le système de sécrétion du type III (SSTIII) est plus qu'avérée, a contrario de ceux sécrétés par le SSTII. Il existe bien une vaste littérature sur le rôle de LasB in vitro, mais rare sont les études mentionnant son action directe sur les cellules myéloïdes. Pour les enrichir, nous avons justement inscrit ce manuscrit dans cette rareté et finalement, en plus de démontrer que LasB est bien la toxine majeure sécrétée par le SSTII, nous montrons pour la première fois qu'elle est capable d'agir de manière directe sur les macrophages alvéolaires (MA). En effet, au travers de nos travaux, LasB s'est révélée être une toxine ciblant et inhibant l'activité bactériolytique des MA in vivo, ex vivo et in vitro et ce, dans des conditions non-opsoniques comme peuvent l'être celles des alvéoles naïves et saines. Toutefois, même si les technologies utilisées ont été nombreuses, le mécanisme sous-jacent à cette action directe de LasB sur les MA reste une énigme. Malgré cela, notre étude apporte de nouveaux éléments permettant de comprendre pourquoi chez des individus immunologiquement sensibles P. A, en échappant à la réponse de l'hôte, s'implante précocement puis irrémédiablement dans leur poumon.

  • Titre traduit

    = LasB secretion by Pseudomonas aeruginosa, an effective mechanism of defence to escape host alveolar macrophages


  • Résumé

    Because of its virulence Pseudomonas aeruginosa (P. A) is one of the main pathogens causing numerous cases of nosocomial infections. It is also present in the airways of cystic fibrosis patients in which it is associated with an increased morbidity and mortality. Although this can partly be explained by its antibiotic resistance, the diversity of toxins it produces should not be ignored. Among those, the relevance of virulence factors secreted and injected through the type III secretion system (TIIISS) is undeniable, however those secreted by the TIISS are underestimated. There is indeed a vast literature on the role of the elastase LasB in vitro, but studies indicating its direct action on myeloid cells are rare. To enrich them, we have registered our manuscript in this rarity and finally, in addition to demonstrating that LasB is the major toxin secreted by the TIISS, we show for die first time that LasB is able to act directly on alveolar macrophages (AM). Indeed, throughout our work, LasB bas proved to be a toxin targeting and inhibiting the bacteriolytic activity of AM in vivo, ex vivo and in vitro and in non-opsonic conditions as can those of naive and healthy alveoli. Although different pathways using numerous techniques have been investigated, the underlying mechanism for this direct action of LasB on AM remains unclear. Nevertheless, our study provides new evidence that contributes to understand why in immunologically susceptible individuals, P. A is setting up early and irrevocably in their lung at least partly by escaping the host's immune response.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle
  • Annexes : 353 réf. Avant-propos

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS (2016) 032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.