Topologie et Subjectivité

par Chunqiang Yang

Thèse de doctorat en Epistémologie histoire sc techn. savoirs scientifiques

Sous la direction de Jean-Jacques Szczeciniarz et de Christian Hoffmann.


  • Résumé

    La topologie est une branche des mathématiques et il est peut-être difficile d'imaginer qu'elle ait des relations avec la psychanalyse. Pourtant, dans le début de la psychanalyse, Sigmund Freud choisit le mot topique pour nommer son schéma de l'appareil psychique. Dans la théorie de Jacques Lacan, la topologie devient une des références principales. Dans le présent mémoire de thèse, c'est par une étude sur la topologie en mathématiques (dans la première partie) et sur la topologie en psychanalyse (dans les deuxième et troisième parties) que nous allons essayer de trouver des réponses possibles à la question originale de cette thèse : Pourquoi la topologie ? Pourquoi Lacan pense-t-il la psychanalyse à travers la topologie pour expliquer les structures de l'inconscient et ses variations, dont résulte la subjectivité. Voici quelques réponses que nous rassemblons ici : 1. Sur la relation entre topologie objective et topologie subjective, nous dirons que ce sont deux disciplines qui étudient le même objet : les propriétés invariantes dans la transformation continue, mais selon un biais différent. 2. En ce qui concerne la démontrabilité de la théorie psychanalytique, il faut distinguer ici deux niveaux. La première relève de la problématique d'Aristote dans Les Seconds Analytiqu où le philosophe grec distingue ce qui est susceptible d'une démonstration, comme les mathématiques, de ce qui est établissement de principes. Pour la topologie subjective, il s'agit donc d'abord de tirer de l'expérience l'établissement de principes grâce au savoir du psychanalyste 3. Ce que l'expérience analytique montre, c'est que la topologie subjective est quelque chose de réel, quelque chose de consistant, qui constitue la limite de notre connaissance.


  • Résumé

    Topology is a branch of mathematics and perhaps it is difficult to imagine that it has relationships with psychoanalysis. Yet in the beginning of psychoanalysis, Sigmund Freud chooses word topic to name its scheme of the psychic apparatus. In the theory of Jacques Lacan, topology becomes one of the main references. In this thesis through a study of mathematical topology (in the first part) and the topology in psychoanalysis (in the second and third parts) we will try to find some answers to the question Original of this thesis : Why topology ? Why Lacan thinks psychoanalysis through the topology to explain the structures of the unconscious and its variations, resulting subjectivity. Here are some answers : 1. On the relationship between objective topology and subjective topology, we say that these are two disciplines that study the same subject : the invariant properties in the continuous transformation, but in a different way. 2. As regards demonstrability of psychoanalytic theory, we must distinguish two levels here. The first succession issues in Aristotle's Seconds Analytiqu where Greek philosopher distinguishes what is likely a demonstration, like mathematics, what is established principles. For the subjective topology, it is first to draw from the experience establishing principles through knowledge of the psychoanalyst. 3. What analytic experience shows is that the subjective topology is something real, something consistent, which is the limit of our knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • Annexes : 155 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2016) 011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.