Les mécanismes impliqués dans la mise en place de la réponse immunitaire dans le cadre d'une administration par voie orale de vaccins vectorisés dérivés des adénovirus et effets des adjuvants

par Julien Revaud

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Jennifer Richardson.

Soutenue en 2016

à l'Université Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le développement de nouveaux vaccins administrables par voie orale est un objectif important. De tels vaccins permettraient l'induction de réponses immunitaires au niveau des muqueuses, qui constituent les principales voies d'entrée des agents pathogènes dans l'organisme, et seraient plus pratiques et plus sûrs pour l'Homme. La voie orale est aussi la voie la plus adaptée à la vaccination de la faune sauvage. À l'heure actuelle peu de vaccins sont administrés par voie orale et la plupart sont des vaccins vivants atténués, qui présentent certains risques. Les vaccins vectorisés non réplicatifs dérivés des adénovirus (VVA) représentent une alternative attractive. Ils sont plus sûrs et sont très efficaces lorsqu'ils sont administrés par voie parentérale. Néanmoins, leur efficacité est diminuée après administration par voie orale. Les objectifs de ce travail se divisent en trois points : 1. Comprendre les différentes étapes de mise en place de la réponse immunitaire après une administration par voie orale d'un VVA. 2. Explorer diérentes stratégies d'optimisation de ces vaccins. 3. Déterminer l'impact des adjuvants sur les étapes précoces de-mise en place de la réponse Immunitaire. Par des techniques utilisant la bioluminescence et la RT-PCRq, nous avons montré qu'après une administration par voie infra-gastrique d'un VVA chez deux souches de souris (C57BL/6 et BALB/c), l'expression du transgène était restreinte à l'intestin et limitée à certaines régions anatomiques. Nous avons également évalué l'action de plusieurs adjuvants sur les réponses immunitaires induites par les VVA par voie orale ainsi que leurs eets sur l'expression du transgène Chez les souris C57BL/6 et BALB/c.

  • Titre traduit

    Mechanisms implicated in the induction of the immune response upon oral delivery of adenovirus-based vectored vaccines and the impact of adjuvants


  • Résumé

    The development of new vaccines for oral delivery is a desirable objective. Such vaccines would permit induction of immune responses at mucosal surfaces, which constitute the principal portais of entry for pathogens. Moreover, the oral delivery route, as compared with parenteral routes, would be safer and more practical for human usage, and would facilitate the vaccination of wildlife. At present, bowever, few vaccines are administered by die oral route. Of these, most are live attenuated vaccines, which present a certain risk. Non-replicative vectored vaccines derived from adenoviruses (rAd) tepresent an attractive alternative, as they are much safer than live attenuated vaccines and are capable of eliciting robust immune responses when delivered by parenteral routes. Nevertheless, their efficacy is diminished upon oral administration. The objectives of this study were three-fold : 1. To understand the different steps leading to induction of an immune response after oral delivery of rAd, 2. To explore different strategies for optimisation of such vaccines, 3. To determine the impact of adjuvants on the early steps involved in the induction of the immune response. After intragastric delivery of rAd, we measured transgene activity by bioluminescence and RT-qPCR, and showed that transgene expression was confined to the intestine, and restricted to delimited anatomical zones. Moreover, the distribution of bioluminescence and antigen-encoding transcripts was dissimilar in C57B1/6 and BALB/c mice. Finally, after intragastric delivery of rAd, we showed that adjuvants affect transgene expression and the ensuing immune response in both C57BL/6 and BALB/c mice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(254 p.)
  • Annexes : 240 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS(2016) 019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.