Rôle de l'histone déacétylase 6 au cours de la différenciation mégacaryocytaire

par Kahia Messaoudi

Thèse de doctorat en Hématologie et oncologie

Sous la direction de Najet Debili.

Soutenue en 2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Hématologie, oncogenèse et biothérapies (Paris) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les inhibiteurs des histones déacétylases sont largement évalués au cours d'essais cliniques dans le traitement de plusieurs types de cancers solides et hématologiques mais aussi dans d'autres pathologies cardiaques et neurodégénératives. En dépit de leur haut potentiel anti-tumoral, ils induisent une thrombopénie sévère qui bien que transitoire limite leur utilisation seul ou en combinaison avec d'autres inhibiteurs. Les résultats présentés dans ma première partie de thèse montrent que l'Abexinostat, un pan inhibiteur d'HDAC, affecte la génération et la maturation des MK ainsi que la formation des proplaquettes in vitro. Cet effet est principalement du à une augmentation de l'apoptose et des dommages de l'ADN par une voie p53-dépendante. Le défaut de formation des proplaquettes est quant à lui indépendant de p53 et est lié à une désorganisation du cytosquelette du MK. En effet, dans ma deuxième partie de thèse, nous avons montré pour la première fois que l'inhibition de la principale HDAC cytoplasmique, HDAC6, altère la génération des proplaquettes in vitro. Fait intéressant, nos résultats montrent que la cortactine, et non la tubuline, est le principal effecteur d'HDAC6 au cours de la génération des proplaquettes chez l'homme. Contre toute attente, l'axe HDAC6/Cortactine ne semble pas être conservé chez la souris. En effet, l'invalidation d'HDAC6 et la double délétion de la cortactine et de son homologue hématopoïétique HS1 chez la souris n'affecte pas le taux de plaquettes. Ainsi nos résultats montrent pour la première fois que HDAC6 est indispensable à la formation des proplaquettes chez l'homme mais pas chez la souris.


  • Résumé

    Histone deacetylase inhibitors are extensively evaluated in clinical trials in the treatment of many solid and hematological cancers but also in other cardiac and neurodegenerative diseases. Despite their high anti-tumor activity, they induce a severe thrombocytopenia which although transient compromise their use alone or in combination with other drugs. In the present study, we show that Abexinostat, a pan HDAC inhibitor, alters the generation and maturation of MK and also proplatelets formation in vitro. This effect is mainly due to an increase in apoptosis and DNA damage by a p53-dependent pathway. The defect in proplatelets formation is independent of p53 and is rather due to a disorganization of the MK cytoskeleton. Indeed, in my second part of thesis, we showed for the first time that the inhibition of the main cytoplasmic HDAC, HDAC6, alters the generation of proplatelets in vitro. Interestingly, our results show that cortactin, but not tubulin, is the major effector of HDAC6 during proplatelets formation in humans. Surprisingly, the axis HDAC6 / cortactin does not seem to be conserved in mice. Indeed, HDAC6 depletion and the double deletion cortactin and its hematopoietic homologue, HS1, in mice do not affect platelets count. Thus our results show for the first time that HDAC6 is critical for human proplatelets formation in humans but is dispensible for mouse megakaryopoiesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Annexes : 497 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?