L'attention sélective et les traits visuels dans la correspondance transsaccadique

par Cécile Eymond

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrick Cavanagh et de Thérèse Collins.

Soutenue le 30-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) .

Le président du jury était Karine Doré-Mazars.

Le jury était composé de Patrick Cavanagh, Thérèse Collins, Karine Doré-Mazars, Eric Castet, Dirk Kerzel, Anna Montagnini.

Les rapporteurs étaient Eric Castet, Dirk Kerzel.


  • Résumé

    Chaque saccade oculaire décale brusquement l'image projetée sur la rétine. Pourtant notre perception du monde reste stable et uniforme car le système visuel fait correspondre les informations avant et après chaque saccade. Pour établir cette correspondance, les mécanismes attentionnels seraient fondamentaux. Jusqu'à présent, ce lien transsaccadique a été mis en évidence par des études portant essentiellement sur le traitement des informations spatiales - à savoir, comment la position rétinienne d'un objet est corrigée à chaque saccade pour maintenir une perception stable du monde. Le traitement des traits visuels tels que la couleur ou la forme est encore mal compris et leur rôle dans l'impression de stabilité reste à établir. Est-ce que les traits et l'attention dédiée aux traits (feature-based attention), par définition indépendants de l'espace, participent aussi à la correspondance transsaccadique ? Pour analyser la relation entre le traitement des traits et celui des positions lors des saccades oculaires, cette thèse a suivi deux approches. La première s'est intéressée à la perception des attributs visuels, uniforme malgré l'hétérogénéité du système visuel. Les résultats ont montré que si la perception uniforme des attributs visuels s'appuie sur un apprentissage, les mécanismes sous-jacents ne seraient pas spécifiques aux mouvements oculaires. L'uniformité de la perception s'appuierait plutôt sur un mécanisme d'apprentissage associatif général. La seconde approche a cherché à mieux comprendre la nature de l'attention sélective transsaccadique. Les résultats ont montré que l'attention allouée à la cible d'une saccade ne contribue pas à aux mécanismes sélectifs guidés par les traits et engagés juste après l'exécution d'un mouvement oculaire. L'attention allouée à une cible saccadique et l'attention aux traits seraient alors indépendantes. Enfin, la dernière étude a montré que, lorsque l'attention sélective basée sur les traits est engagée pendant la préparation de la saccade en dehors de la cible saccadique, les traits sont maintenus pendant la saccade et affectent les processus sélectifs engagés juste après la saccade. L'attention transsaccadique ne serait alors pas de nature purement spatiale. L'ensemble de ces résultats suggère que les traits et l'attention aux traits joueraient un rôle dans la correspondance transsaccadique.

  • Titre traduit

    The role of visual attention and features in the transsaccadic correspondence


  • Résumé

    With each saccade, the image on the retina shifts abruptly but our perception of the surrounding world remains stable and uniform, because the visual system matches pre- and post-saccadic visual information. Attentional mechanisms could play a fundamental role in this process and numerous studies have examined the role of spatial attention. The processing of feature-based attention across saccades remains unclear and its role in matching pre- to post-saccadic visual information is not known. Do visual features and feature-based attention, assumed to enhance the feature-specific representations throughout the visual field, take part in the transsaccadic correspondence? To examine the relationship between feature and spatial processing, this thesis chose two approaches. The first one considered the uniform perception that we have for features despite the heterogeneity of the retina. Results show that, if the transsaccadic correspondence of visual features relies on learning, the underlying mechanisms would not be specific to eye movements. Visual constancy is more likely to arise from a general associative learning. The second approach examined the nature of transsaccadique attention. Results show that attention drawn to the saccade target did not contribute to selective mechanisms engaged just after an eye movement, suggesting a dissociation between feature-based attention and saccade programming. Finally, the last study show that feature-based selectivity is maintained across saccades to ensure spatiotopic correspondence, pointing out the potential role of feature-based attention in matching pre- to post-saccadic information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.