La contagiosité des affects dans les groupes

par Armelle Choupas

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Philippe Robert.

Le président du jury était Alberto Konicheckis.

Le jury était composé de Philippe Robert, Alberto Konicheckis, Denis Mellier, Didier Drieu.

Les rapporteurs étaient Denis Mellier, Didier Drieu.


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est de définir les affects qui passent dans les groupes et leur transmission. Ce travail a pour objectif d'éclairer la façon dont des affects traversent le groupe et franchissent, pénètrent et parfois imprègnent la psyché des membres du groupe. Les affects désorganisent la capacité de penser, et circulent par les liens archaïques des identifications affectives, sans représentations et grâce à la capacité de co-éprouver des autres membres du groupe. Le groupe permet de reconnaître et traiter des souffrances très primitives et des conflictualités archaïques à la limite du corporel et du groupal. L'étude débute par une recherche du même et du semblable autour de la terminologie : affect, émotion, sentiment, sensation... L'affect est contagieux. La problématique interroge la contagiosité des affects dans les dispositifs groupaux. Par contagiosité des affects, nous entendons le processus de transmission intersubjective qui permet au sujet, par le groupe, d'être perméable à l'affect, de l'assimiler psychiquement, et d'effectuer un travail de transformation. La psyché primaire qui préexiste à l'ancrage corporel est le lieu où se situe le lien inconscient commun le plus profond des membres du groupe. Les souffrances auraient des effets de contamination, au niveau de cette psyché primaire, pour les personnes mais aussi les groupes. Par contamination, nous entendons un processus dans lequel l'affect fait effraction dans la psyché du sujet et où la confusion sujet-autre, s'apparente à une transmission transpsychique. Notre hypothèse postule que la contagiosité des affects serait un levier pour l'élaboration des souffrances primitives et favoriserait les processus associatifs dans le groupe alors que la contamination de la psyché par les fantasmes agressifs persécuteurs qui circulent dans le groupe entretiendrait la résistance. Dans un groupe de psychodrame d'adolescentes souffrant de troubles du comportement alimentaire, les passages et transmissions sont observés au travers d'un travail de lien, des mouvements du cadre et de la contenance groupale.

  • Titre traduit

    Contagiousness of emotions in groups


  • Résumé

    The purpose of this research is to define the emotions that pass through groups and the transmission of those affects. This work tries to show the way affects cross over groups and sometimes permeate the psyche of the group. The affects disrupt the ability to think and pass by archaic links of affective identifications, without representations and due to the ability to co-experience of other group members. The group allows to recognize and to treat primitive pains and archaic conflictualities between corporal and groupal. The study begins with a search around terminology : affect, emotion, feeling, sensation ... The affect is contagious. The question is the contagiousness of affects in groupal devices. By contagiousness affects, we mean the intersubjective transmission process that allows the subject, in the group, to be permeable to affect, to assimilate it psychically, and to transform it. The primary psyche that pre-exists the body feeling is the place of the deepest unconscious and common link of the group. The suffering could have the effect of contamination at this primary psyche, but also for groups. By contamination, we mean a process in which the affect is breaking into the psyche of the subject and where the subject-other confusion, is like a transpsychic transmission. Our hypothesis is that the contagiousness of the affects would be a way for the elaboration of primitive sufferings and for associative processes in groups whereas contamination of the psyche by the persecutors aggressive fantasies that circulate in groups would maintain the resistance. In a group of teenage psychodrama suffering from eating disorders, ways and transmissions are observed through a working link, movement of the frame and groupal capacity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.