À la recherche des liens entre mémoire et identité : études comportementales et en neuroimagerie fonctionnelle des différences liées au sexe et à l'identité de genre en mémoire autobiographique

par Laurie Compère

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pascale Piolino.

Le président du jury était David Sander.

Le jury était composé de Pascale Piolino, David Sander, Arnaud d' Argembeau, Pascal Huguet, Thierry Gallarda.

Les rapporteurs étaient Arnaud d' Argembeau, Pascal Huguet.


  • Résumé

    Il existe un lien bidirectionnel entre identité et mémoire, la mémoire autobiographique contenant toutes les informations qui permettent à un individu de se définir. Or, un point important de notre identité est de se définir en tant qu'homme ou femme. De plus, d'un point de vue cognitif, hommes et femmes présentent des différences de performances à un certain nombre de tâches dont des tâches de mémoire autobiographique. Dans cette thèse, nous avons souhaité investiguer à partir de méthodes comportementales et en neuroimagerie fonctionnelle les différences entre hommes et femmes dans la mémoire autobiographique épisodique et sémantique et ses liens avec l'identité, afin de déterminer si ces différences sont plutôt dues à des facteurs biologiques inhérents au sexe ou sociaux inhérents à l'identité de genre. Nos résultats convergent vers l'idée que l'identité de genre est plus déterminante que l'appartenance à un sexe dans la construction des souvenirs.

  • Titre traduit

    Seeking for links between memory and identity : behavioral and functional neuroimaging studies of sex and gender identity-related differences in autobiographical memory


  • Résumé

    There is a bidirectional link between identity and memory because autobiographical memory contains all the information that allows an individual to define oneself. However an important matter about our identity is to be defined as a man or a woman. In addition, from a cognitive point of view, men and women show differencies in their performance in some tasks including autobiographical memory tasks. In this thesis, we wanted to investigate the differences between men and women in episodic and semantic autobiographical memory with behavioural and functional neuroimaging methods and their links with identity so as to determine if these differences are rather due to biological factors inherent to sex or to social factors inherent to gender identity. Our results converge on the idea that gender identity is more crucial than membership to one sex in the construction of memories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.