Le réseau bancaire à Madagascar et son rôle économique (1885-1946)

par Laurens Ndrianasy

Thèse de doctorat en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de Christian Chêne.

Soutenue le 21-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion (Malakoff) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) .


  • Résumé

    À partir du protectorat français en 1885 jusqu'à la naissance d'une banque d'émission en 1925, Madagascar eut un système bancaire et monétaire sommaire totalement contrôlé par des banques d'affaires. Pendant cette période, un réseau bancaire formé par la première banque de Madagascar "Le Comptoir National d'Escompte de Paris" s'était mis en place. Arrivée dans le pays suite à l'appel du gouvernement français, la banque parisienne apporta son soutien au projet colonial. Profitant de l'extension de l'empire colonial français à Madagascar, le CNEP avait crée un réseau d'agences et de sous-agences essaimés dans la colonie. Forte de l'expérience de son personnel et de sa connaissance des affaires locales, la banque était dans une position de monopole en ce qui concerne les activités financières de la Grande île faute de concurrent. Le CNEP devenait ainsi un élément incontournable dans la réalisation du projet de développement de la colonie. La période de la Première Guerre mondiale démontra cependant la fragilité du système bancaire et monétaire de la Colonie à cause de la coupure des communications avec la métropole. Le réseau malgache du CNEP révélait ses limites face au développement croissant de l'économie locale. Les contraintes monétaires engendrées par la guerre (la thésaurisation des pièces métalliques par les indigènes et l'arrêt des envois de billets décidé par la Banque de France) et l'acuité du problème de crédit agricole dans la colonie relancèrent le projet fort ancien d'une banque d'émission. La création de la banque de Madagascar en 1925 apporta une nouvelle politique financière à la colonie. La Banque s'occupait principalement de la circulation monétaire et du réescompte des papiers de commerce. Le bilan positif des émissions de la Banque avait permis à la colonie d'avoir une stabilité monétaire. En matière de crédit, le taux de l'argent avait beaucoup baissé (6% en moyenne alors qu'il était de l'ordre de 10 à 12%). La Banque rapportait financièrement à la colonie (redevances sur la circulation fiduciaire, impôts sur les sociétés, participations aux bénéfices, contributions financières à la caisse de crédit agricole, etc). Les statistiques commerciales et douanières de la colonie attestent le rôle économique de la Banque d'émission depuis sa création jusqu'en 1946 où une nouvelle politique coloniale fut mise en place.

  • Titre traduit

    The banking network in Madagascar and its economic role (1885-1946)


  • Résumé

    From the French protectorate in 1885 until the birth of a bank of issue in 1925, Madagascar was a summary banking and monetary system totally controlled by investment banks. During this period, a banking network formed by the first bank Madagascar "The National Counter Discount Bank of Paris" had set up. Arrived in the country following the call of the French government, the Paris bank gave his support to the colonial project. Taking advantage of the extension of the French colonial empire in Madagascar, CNEP had created a network of agencies and sub-agencies swarmed in the colony. With the experience of its staff and its knowledge of local affairs, the bank was in a monopoly position with regard to the financial activities of the Big Island for lack of competitor. The CNEP thus became a key element in the realization of the colony development project. The period of the First World War, however, demonstrated the fragility of the banking and monetary system of the colony because of the cut communications with the metropolis. The Malagasy network CNEP revealed its limitations with the growing development of the local economy. The monetary constraints caused by war (hoarding metal parts by indigenous and stop ticket send decided by the Bank of France) and the acuity of the agricultural credit problem in the colony relaunched the very old draft a bank of issue. The creation of the Bank of Madagascar in 1925 brought a new financial policy in the colony. The Bank was mainly involved in the circulation of money and rediscounting commercial paper. The positive results of the Bank's emissions had allowed the colony to have a monetary stability. In terms of credit, the cash rate had fallen considerably (6% on average, while in the range of 10 to 12%). The Bank financially brought to the colony (royalties in circulation, corporate taxes, profit sharing, financial contributions to agricultural credit fund, etc.). Trade and customs statistics of the colony demonstrate the economic role of the bank of issue from its inception until 1946 when a new colonial policy was implemented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.