Accompagner un enfant avec autisme dans la découverte de l'orthographe : l'harmonisation volontaire à visée de tutelle comme modalité d'intervention pédagogique

par Patrick Binisti

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Laurent Danon-Boileau.

Soutenue le 29-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Modèles- Dynamiques- Corpus / MoDyCo (laboratoire) .


  • Résumé

    Nous avons posé la problématique suivante : Quelles sont, dans le cadre d'une situation duale d'apprentissage scolaire, les conditions interactionnelles permettant, chez l'enfant, autiste moyen et très peu verbal (test CARS-T), auprès duquel nous sommes intervenu, l'émergence, le développement et le maintien des procédures cognitives nécessaires à la production lexicale écrite ? Nous avons distingué trois domaines foncièrement imbriqués dans la réalité de nos interventions pédagogiques : celui de l'attention conjointe (Schaeffer, 1977), des interactions (Bruner 1983, 1987) inscrites dans une perspective pragmatique des échanges (Bates, 1976 ; Bernicot, 2006 ; Dardier, 2004) et celui de l'orthographe lexicale. Notre travail s'est attaché à les distinguer pour parvenir à corréler l'aspect interactionnel et le développement des processus phonographique. La situation pédagogique représente un contexte de communication qui exerce des contraintes d'ordre pragmatique, langagier, communicationnel (attention conjointe, gestion des échanges) sur l'application des ressources cognitives et en particulier sur les régulations qui auraient du mal à s'effectuer ou s'automatiser chez les personnes avec autisme (hypersensorialité et son corollaire, le démantèlement). La mise en œuvre des interactions de tutelle auprès de notre élève, nous a conduit à réfléchir aux conditions de leur réalisation. Nous est alors apparue la pertinence de parler "d'harmonisation volontaire à visée de tutelle." Nous avons procédé à une étude clinique selon les modalités de l'observation participante (Bogdan et Taylor, 1985). Nous avons travaillé sur les axes diachroniques et synchroniques à partir d'un corpus filmique. Nous avons effectué une analyse quantitative et qualitative des modifications conjointes à court, moyen ou long terme des régulations inter et intra-individuelles des conduites au cours d'interactions entre l'enfant et nous-même, en fonction de variables de contexte afin d'étudier l'interface entre fonctionnement cognitif apparent et l'aspect inter-individuel dans le cadre d'une situation pédagogique. Les résultats Sur le plan de l'attention conjointe, nous avons noté une réduction des désengagements longs et de ceux à caractère définitif. Concernant la dimension pragmatique des échanges, la coconstruction a permis à l'enfant de développer un discours métapragmatique et métalinguistique. A propos des apprentissages, nous avons souligné un investissement volontaire de l'enfant dans l'apprentissage orthographique qui s'est traduit par un allongement de son attention durant les tâches de reconnaissance (avec amorçage direct) ou de production lexicale aidée (cartes phonogrammiques) ainsi qu'un développement d'une procédure phonographique. Cette recherche s'est appuyée sur des connaissances neuropsychologiques, cognitives, linguistiques qui, constituées en un ensemble cohérent nous ont permis de tracer les perspectives d'une intervention pédagogique adaptée que nous avons nommée harmonisation volontaire à visée de tutelle dont nous avons tenté de définir les éléments constitutifs. Elle est fondée sur l'adoption d'une posture de retrait actif, inspirée de la posture "en aval" de Laurent Danon-Boileau (2002), par le professeur suffisamment attentif à l'enfant avec autisme pour intégrer dans sa démarche pédagogique les fonctionnements psychiques et cognitifs inévitablement idiosyncrasiques de l'élève. Par conséquent, nous pensons que "l'harmonisation volontaire à visée de tutelle" en tant que notion objectivement définie, mais qui demande cependant à être approfondie, peut être considérée comme un contenu de formation pour les enseignants spécialisés dans la perspective d'une école inclusive.

  • Titre traduit

    To accompany a child with autism in the discovery of spelling : the voluntary guardianship harmonization as a pedagogical intervention modality


  • Résumé

    What are the interactional conditions in the context of a dual school learning setting which enable the emergence, development and maintenance of cognitive procedures necessary for the written lexical production for the minimally verbal child with moderate autism we worked with? We distinguished three areas fundamentally embedded into the reality of our educational interventions : joint attention (Schaeffer 1977), interactions (Bruner , 1983, 1987) consistent with the pragmatic approach to exchanges (Bates, 1976 ; Bernicot 2006 ; Dardier, 2004) and word spelling. Our work aimed at differentiating the three areas in order to correlate interactional aspects and the development of the phonographic process. The teaching setting creates a context for communication that places pragmatic, linguistic, and communicative --joint attention , exchange management-- constraints on autistic students' ability to apply cognitive resources, particularly their ability to self-regulate (hypersensoriality and its corollary, dismantling). As we strove to implement guardianship interactions with our student, and reflected on the conditions of their realization, we realized the relevance of speaking of voluntary harmonization aiming at guardianship. Results related to joint attention showed a decrease in both long- term and permanent disengagement. In terms of pragmatic dimension of exchanges, co-construction enabled the child to develop a meta-pragmatic and meta-linguistic discourse. As for the learning itself, we noticed that the child invested himself voluntarily in his spelling learning, resulting in an increased ability to sustain attention during recognition (direct priming) or supported word production (phonogram cards) tasks, and a developing phonographic procedure. We used our knowledge of neuropsychology, cognitive science, and linguistics to set the framework for our research and outline the prospects of an appropriate educational intervention we called voluntary harmonization aiming at guardianship, whose constituent elements we tried to define. The purpose of this approach is to promote learning through scaffolding. It is based on the adoption by an adult sufficiently attentive to the autistic child of an active withdrawal posture, inspired by Laurent Danon-Boileau (2002)'s forward posture, to integrate into his approach the child's inevitably idiosyncratic psychic and cognitive functioning. We believe that although objectively defined, the notion of voluntary harmonization aiming at guardianship requires further research, and may open up new training opportunities for specialized teachers in the context of inclusive education.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.