Attentes, prises de décisions motrices et performances : impact des prophéties autoréalisatrices sur les choix d'étudiants STAPS soumis à un dilemme en action motrice

par Corinne Fantoni

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Fabrice Dosseville et de Bertrand During.

Soutenue le 14-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (2015-.... ; Orsay, Essonne) , en partenariat avec Université Paris Descartes (établissement de préparation) et de Techniques et enjeux du corps / TEC - EA 3625 (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Parlebas.

Le jury était composé de Fabrice Dosseville, Bertrand During, Pierre Parlebas, Gilles Ferréol, Gilles Combaz, Pere Lavega.

Les rapporteurs étaient Gilles Ferréol, Gilles Combaz.


  • Résumé

    L’élaboration de prophéties autoréalisatrices est fréquente dans le domaine sportif. L’objet de la thèse est de mesurer leurs impacts sur des prises décision en situation motrice tout en vérifiant la persistance dans le temps de cet impact. Cette production est l’une des premières à tester l’effet des attentes par l’action motrice. Pour cela, nous procédons à une recherche quasi-expérimentale menée auprès de 285 étudiants en STAPS (Sciences & Techniques des Activités Physiques et Sportives) volontaires. Ces derniers sont soumis à un jeu de type Faucon versus Colombe révélant des conduites motrices rationnelles ou risquées. L’expérience consiste à donner à chaque sujet des attentes positives, neutres négatives avant d’analyser leurs stratégies et le score correspondant. Une Analyse Factorielle des Correspondances (AFC) renforcée régressions logistiques (Tri2) tend à montrer que les attentes positives sont significativement liées à des stratégies motrices antagonistes et à un score moyen (p<0.01). A contrario, les interactions de coopération associées à score élevé émanent plutôt des attentes négatives (p<0.01). L’absence d’attentes (indifférence) entraîne les sportifs dans une spirale de l’échec alors que des attentes négatives tendent à favoriser une phase d’observation prudente – type Tit for Tat – traduisant une forme d’intelligence motrice. Positives négatives, l’effet des attentes est donc bien réel et il en va du rôle de l’entraîneur que d’apprendre à les manier.


  • Résumé

    No abstract


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.