La réception de Mo Yan en France : traduction, diffusion, critique (1988-2014)

par Jing Yin

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Yinde Zhang.

Soutenue le 04-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Noël Dutrait.

Le jury était composé de Yinde Zhang, Noël Dutrait, Guy Laroux, Shuang Xu.

Les rapporteurs étaient Noël Dutrait, Guy Laroux.


  • Résumé

    Mo Yan莫言, de son vrai nom Guan Moye管谟业, est l’un des écrivains chinois contemporains les plus célèbres mais aussi l’un des plus traduits en français. Son enfance rurale inspire ses premières réflexions sur la littérature et son royaume de lettres. Mêlant le vrai au faux, le réel au fabuleux, son œuvre, profuse et originale, suscite des travaux critiques considérables tant académiques que médiatiques, notamment depuis son obtention du prix Nobel de littérature en 2012 à Mo Yan. La présente thèse porte sur l’œuvre de Mo Yan en France : la traduction, la diffusion et la critique. Ainsi, s’agit-il non seulement d’une investigation sur l’imaginaire de la Chine, mais également d’une investigation littéraire. Cette étude, à la fois monographique et comparatiste, s’appuie principalement sur les créations les plus retentissantes en France : Le Clan du sorgho rouge (1986), Le Pays de l’alcool (1993), Beaux seins, belles fesses (1995), Le Supplice du santal (2001), Quarante et un coups de canon (2003), La Dure Loi du karma (2006), Grenouilles (2009)...

  • Titre traduit

    The reception of Mo Yan in France : translation, diffusion, critique (1988-2014)


  • Résumé

    Guan Moye, better known by his pen name Mo Yan, was born in Gaomi County in Shandong province in 1955. The pen name "Mo Yan" means "don't speak" in Chinese. Mo Yan is one of the most famous Chinese contemporary writers in France, and his works have been widely translated into French. His childhood in Gaomi County inspired his first conception of literature and is, to some extent, the portal through which we enter his realm of letters. The unique style of his works attracts many academic and media criticism, and even more after winning the Noble Prize of literature in 2012. This dissertation intends to study the translation, publication, criticism and reception of Mo Yan’s works in France. Besides a literary study, the dissertation also focuses on the imaginary of China. The research is monographic and comparative, based on his several best-known works: Red Sorghum (1986), The Republic of Wine (1993), Big Breasts and Wide Hips (1995), Sandalwood Death (2001), Pow! (2003), Life and Death Are Wearing Me Out (2006), Frog (2009)…

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.