Le « Cinéma ouvert » de Jang Sun-Woo

par Kyoung-Hee Cho

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Nicole Brenez.

Soutenue le 14-06-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Delissen.

Le jury était composé de Nicole Brenez, Alain Delissen, Olivier Neveux, Giusy Pisano, Christian Viviani.


  • Résumé

    Notre travail se consacre à l’étude exhaustive de l’œuvre cinématographique et théorique du cinéaste coréen contemporain Jang Sun-woo. Celui-ci fut d’abord un critique et un théoricien du cinéma, son concept de « Cinéma ouvert » (1982) vise à introduire et à penser un « nouveau cinéma ». Jang Sun-woo souligne le besoin d’une critique, d’une invention formelle et aussi d’une théorie pour le cinéma coréen saisie dans la logique de son Histoire. En particulier, le cinéaste coréen s’y positionne pour réaliser un cinéma en vue de l’harmonie entre l’individu et la communauté.Le « Cinéma ouvert » est un concept qui fusionne le cinéma et le théâtre. Il est influencé, d’une part par le Madanggeuk, le théâtre moderne coréen composé de plusieurs unités plus ou moins indépendantes de la narration, et d’autre part, par la théorie du montage d’Eisenstein travaillant sur la dialectique entre la continuité et la discontinuité. Pour Jang Sun-woo, l’œuvre reste ouverte, c’est-à-dire non close sur elle-même, au sens où elle ne s’achève qu’au moment de la réception par le spectateur. Les films intègrent explicitement l’expérience du spectateur, proposent le dialogue avec celui-ci et créent des initiatives en matière d’interpellation. Pour ce faire, ils emploient la répétition, la métamorphose, l’analogie, l’allégorie, l’abstraction et certaines formes d’hybridation. Notre monographie observe l’évolution de l’œuvre de Jang Sun-woo dans son ensemble (critiques, films, publications), en approfondissant les questions essentielles et spécifiques que celle-ci soulève : comment les notions de Minjung (peuple), de masse, de spectateur évoluent-elles ? L’esthétique de l’ouverture peut-elle permettre d’émanciper le spectateur et à quel type de changement aspire-t-elle ? Enfin, quel rituel Jang Sun-woo organise-t-il en vue de réaliser l’Utopie ?

  • Titre traduit

    The "Open Cinema" of Jang Sun-woo


  • Résumé

    This thesis devotes itself to the analysis of the film and the theoretical work of Korean contemporary director Jang Sun-woo. He was initially a critic and a film theorist, his concept of "Open Cinema" (1982) aims to introduce about "the new cinema" which accentuates the need of the critics, the formal invention and also a theory for the Korean cinema with the consideration about its historical context. In particular, Jang Sun-woo insists on making a movie with the harmony between the individual and the community.The "Open Cinema" is a concept that combines the aesthetic of the film and the theater. Firstly, it is influenced by the Madanggeuk, the modern Korean theater is composed with several acts more or less independent of the narrative. Secondly, it is inspired by Eisenstein’s theory of editing which is based on the dialectic form between the continuity and the discontinuity. For Jang Sun-woo, the film remains open in a sense that it finds its conclusion in the interpretation of the audience. In his idea, the film incorporates the experience of the audience and creates his interpellation. To realize that, Jang Sun-woo proposes several rhetorics of image like repetition, metamorphosis, analogy, allegory, abstraction, and certain forms of hybridization.Our monograph observes the evolution of Jang Sun-woo’s whole work (critics, films, publications) which raises the essential and specific questions: how the concepts of the Minjung (people), the mass and the audience were developed? Can the aesthetics of openness allow the audience to be emancipated and what kind of change it implies? Finally, what sort of ceremonial Jang Sun-woo organizes for performing Utopia?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.