Écriture et pouvoir dans Moi Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère…

par Bahia Zemni

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Claire Doquet-Lacoste.

Soutenue le 30-06-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de CLESTHIA (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Legallois.

Le jury était composé de Claire Doquet-Lacoste, Dominique Legallois, Élisabeth Richard, Stéphane Bikialo, Ammar Azouzi.

Les rapporteurs étaient Élisabeth Richard, Stéphane Bikialo.


  • Résumé

    Il est du rôle d’une discipline comme l’analyse du discours de revenir sur des textes, considérés dès lors comme discours, qui n’ont pas encore dévoilé leurs secrets et les enjeux qu’ils mettent sur le marché du sens. Nous avons cherché dans le cadre de cette recherche à démontrer le lien étroit entre le sujet du discours, en l’occurrence Pierre Rivière, le cadre familial dans lequel il a vécu et le cadre social qui l’a amené à commettre son triple assassinat. Comment le dire de Pierre Rivière est-il conçu pour argumenter en faveur d’un crime que le jeune paysan assume ? Quel rapport y a-t-il à établir alors entre le dire et les moyens linguistiques mis au service de ce dire lui-même ?Le dernier point sur lequel nous nous arrêtons est celui du pouvoir de l’écriture. L’écriture elle-même est un pouvoir dont jouit celui qui y recourt.Mots clésAnalyse du discours, arguments, discours, écriture, mémoire, prédiscours, texte, pouvoir, crime, société.

  • Titre traduit

    Writing and power in I, Pierre Rivière, having slaughtered my mother, my sister, and my brother...


  • Résumé

    It is one of the roles of Discourse Analysis as a discipline to consider texts, regarded so far as speeches that have not yet totally revealed the secrets and issues that they place on the market of meaning. In this research, the close relationship between the subject of the discourse namely Pierre Rivière, the family where he lived and the social context that led him to commit the triple murder is investigated. How was the speech of Pierre Riviere designed to argue in favor of a crime that the young peasant assumes? What kind of connection is then, possible to establish between the speech and the available linguistic devices of this very speech? The last point to be mentioned is that of the power of writing. Writing in itself is a kind of power that only those who know it enjoy it. Key wordsDiscourse analysis, arguments, discourse, writing, memory, text, power, crime, society

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.