Les constructions verbales en wolof : vers une typologie de la prédication, de l'auxiliation et des périphrases

par Maximilien Guérin

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Soutenue le 03-06-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Mondes iranien et indien (Ivry-sur-Seine, Val-de-Marne) (laboratoire) .


  • Résumé

    Le principal objectif de cette étude est de situer les constructions verbales du wolof dans une perspective typologique. Il s'agit tout d'abord de proposer une description synthétique du système de prédication verbale du wolof dans une perspective typologique, en nous appuyant sur les travaux de référence concernant la conjugaison du wolof. Contrairement à ce que l'on observe dans un très grand nombre de langues, en wolof la majeure partie des catégories grammaticales liées au verbe est exprimée par des constructions périphrastiques. L'analyse typologique de ces constructions périphrastiques nous sert de base empirique pour proposer une nouvelle approche de la notion d'auxiliaire. Nous considérons que, dans une perspective typologique, l'auxiliaire ne doit pas être défini comme une catégorie lexicale spécifique, ni comme une étape dans un chemin de grammaticalisation, mais plutôt comme un élément prédicatif autonome ayant une fonction spécifique. Par ailleurs, nous proposons une analyse constructionnelle de l'organisation du système de prédication verbale du wolof. Nous considérons que les constructions verbales du wolof ne forment pas un ensemble non structuré d'entités indépendantes, mais plutôt un système extrêmement structuré (un réseau de constructions). En outre, nous montrons que certaines idiosyncrasies apparentes dans le paradigme de conjugaison du wolof peuvent s'expliquer à la lumière de la diachronie. Enfin, nous proposons une analyse comparative des constructions verbales des langues atlantiques afin de déterminer ce qui, dans la conjugaison du wolof, est issu du proto-atlantique.

  • Titre traduit

    Verbal Constructions in Wolof : towards a Typology of Predication, Auxiliation and Periphrasis


  • Résumé

    This thesis is a study of Wolof verbal constructions in a typological perspective. Based on available descriptions of Wolof verbal conjugation, I first provide a summary of the system of verbal predication in the light of the typological literature. Contrary to what is observed in many languages, most Wolof verbal categories are expressed periphrastically. The typological analysis of these periphrastic constructions provides us with the empirical basis to propose a new approach to the notion of “auxiliary”. I argue that auxiliaries should not be cross-linguistically defined as items belonging to a specific lexical class or as items on a grammaticalisation path but rather as autonomous predicative elements with a specific function. In addition, I propose a constructional analysis of the organisation of the verbal predication system of Wolof. The entirety of Wolof verbal constructions is not assumed to form an unstructured set of independent entities, but it is instead taken to constitute a highly structured system (a network of constructions). Furthermore, some apparent idiosyncrasies in the conjugation paradigm of Wolof can be explained from a diachronic point of view. Finally, I provide a comparative analysis of verbal constructions in Atlantic languages in order to determine which elements of the Wolof conjugation are inherited from Proto-Atlantic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.