Forme et sens dans la tétralogie de Wajdi Mouawad : lecture du thème de la transmission de la mémoire

par Galbert Davez Lebita

Thèse de doctorat en Littérature française et civilisations comparées

Sous la direction de Sylvie André.

Soutenue le 29-01-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jeanyves Guérin.

Le jury était composé de Sylvie André, Jeanyves Guérin, Lise Gauvin, Anthony Soron, Sylvie Jouanny.

Les rapporteurs étaient Lise Gauvin, Anthony Soron.


  • Résumé

    Cette thèse effectue une analyse théorique et esthétique du thème de la transmission de la mémoire dans la tétralogie de Wajdi Mouawad. Cette approche nous permet d’identifier la structure des spectacles de Wajdi Mouawad et de voir en quoi cette structure participe non seulement d’une pratique théâtrale nouvelle mais également d’une figuration du thème de la transmission de la mémoire. La forme traditionnelle du drame connaît à la fin du XIXe siècle une crise profonde due notamment à l’introduction en son sein d’éléments propres à la forme épique. Aujourd’hui, on assiste dans les spectacles de Wajdi Mouawad à un éclatement de la forme, à des références à l’art, au mythe et à l’histoire liés à la problématique de la mémoire. Le théâtre de Wajdi Mouawad fait coexister plusieurs temporalités, mêle l’intime et l’universel dans des récits épiques d’une grande puissance narrative racontant la vision du monde contemporain de l’auteur. L'imbrication des récits dans l'œuvre dramatique de Wajdi Mouawad amène à découvrir une vérité factuelle sur soi et les autres. Mais cette vérité factuelle ne semble pas véritablement apaiser la soif de sens des personnages. Même la quête de beauté, c'est-à-dire la création esthétique, est en relation avec d'autres questionnements d'ordre éthique.

  • Titre traduit

    Form and meaning in the Wajdi Mouawad’s tetralogy : reading of the theme of the transmission of the memory


  • Résumé

    This thesis does a theorical anylsis and esthetical of the theme of the transmission of the memory in the Wajdi Mouawad’s tetralogy. This approach allows to identify the structure of Wajdi Mouawad’ spectacles and to see in what this structrure participates not only a new theatral pratic but also the theme figuration transmission of the memory. At the end of XIXth century, the traditional form of drama has undergone deep changes due especially to the introduction within it elements specific to the epic form. Today, we assist in Wadji Mouawad’ spectacles to the bursting of the form, to the references to art, myth and history related to the memory matter. Wadji Mouawad’s theatre several temporalities make coexist, combines the intimate and the universal in epic tales of powerful narrative telling the wiew of the contemporary of the author. The imbrication of tales in Wadji Mouawad’s dramatical work drives to find a factual thruth about oneself and others. But this factual truth doesn’t really seem to appease the characters’ thirst. Even the research of beauty, means the artistical creation, is related on others questionnings of ethic order.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.