Le VJing ou la visualisation du son dans les performances audio-visuelles contemporaines

par Maxime Watier

Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication

Sous la direction de Chantal Duchet.

Le président du jury était Antonio Somaini.

Le jury était composé de Chantal Duchet, Antonio Somaini, Alain Lioret, Christa Blümlinger.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet le VJing, terme désignant l’activité du VJ (pour Video ou Visual Jockey) consistant à créer et manipuler en direct plusieurs sources visuelles par médiation technologique en direction d’un public et en synchronisation avec la musique, et se propose de mettre cette pratique en perspective en l’envisageant comme un travail spécifique opéré sur l’image, interrogeant son paradigme poïétique fondé sur la synesthésie aussi bien que le contexte performatif dans lequel elle se déploie. Empruntant le concept de re-médiation à Jay David Bolter et Richard Grusin, nous étudions les divers processus par lesquels le VJing se réapproprie, tant par la forme que par le contenu, les propriétés constitutives du DJing et des musiques électroniques, tout comme il prolonge directement ou indirectement certains procédés d’union du visuel et du sonore expérimentés sur ces deux médiums audiovisuels que sont le cinéma et la vidéo. S’appuyant sur un corpus de près d’une centaine de créations VJ (extraits de performances, mix réalisés pour support vidéo), notre approche méthodologique consiste à mener plusieurs analyses comparatives avec des œuvres issues du cinéma d’avant-garde, du cinéma expérimental, de l’Art Vidéo, du vidéo-clip, afin de définir progressivement l’identité spécifique du VJing. En combinant perspective théorique, historique et esthétique, nous examinons par quels biais cette pratique a constitué avec le temps un dispositif technologique et projectif visant à la réalisation en temps réel d’un objet audiovisuel basé sur le dialogue constant entre les images en mouvement et la musique (ou la bande-son) et dans quelle mesure ce type de performance se déployant dans le contexte des nouveaux médias, du remix généralisé et du « cinéma élargi » entre en résonnance avec la tradition issue des avant-gardes et celle, aussi bien picturale, musicale que cinématographique, de la Visual Music.

  • Titre traduit

    VJing : visualizing Sound in Contemporary Audio-Visual Performances


  • Résumé

    The subject of this thesis is VJing, a term referring to the work performed by the VJ (Video or Visual Jockey) consisting of creating and manipulating several visual sources in real-time through technological mediation and for an audience, in synchronization to music. This study intends to put this practice in perspective by considering it as a specific work made over the image, questioning its poietic paradigm based on synaesthesia as well as the performative context in which it takes place. Borrowing the concept of Remediation from Jay David Bolter and Richard Grusin, we study the various processes by which VJing re-appropriates, both in form and content, some constitutive properties of DJing and electronic music, as it also extends directly or indirectly some processes of union of the visual and the aural as it has been experimented in cinema and video. Based on a corpus of about a hundred of VJ works (performance extracts, mixes made for video distribution), our methodological approach consists of conducting several comparative analysis with different works taken from avant-garde cinema, experimental cinema, video art and music videos, in order to progressively defining the specific identity of VJing. By combining theoretical, historical and aesthetic perspectives, we analyze the means by which this practice has established a technological and projective device over time to achieve producing audio-visual objects in real-time based on the constant dialogue between moving pictures and music (or soundtrack) and we try to see how this kind of performance, taking place in the context of new media, mainstreamed remix and "expanded cinema", echoes with the avant-garde tradition and the pictorial, musical as well as cinematic legacy of Visual Music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?