Bridging the gap between Privacy by Design and mobile systems by patterns

par Karina Sokolova

Thèse de doctorat en Ingénierie Sociotechnique des Connaissances, des Réseaux et du Développement Durable

Sous la direction de Marc Lemercier.

Soutenue le 27-04-2016

à Troyes , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Troyes, Aube) , en partenariat avec ANRT (Organisme français de financement de la recherche publique) et de Sarl EUTECH SSII (entreprise) .

Le président du jury était Benjamin Nguyen.

Le jury était composé de Marc Lemercier, Benjamin Nguyen, Daniel Le Métayer, Mauro Conti.

Les rapporteurs étaient Benjamin Nguyen, Daniel Le Métayer.

  • Titre traduit

    Modèles pour les environnements de terminaux nomades "Privacy by Design"


  • Résumé

    De nos jours, les smartphones et les tablettes génèrent, reçoivent, mémorisent et transfèrent vers des serveurs une grande quantité de données en proposant des services aux utilisateurs via des applications mobiles facilement téléchargeables et installables. Le grand nombre de capteurs intégrés dans un smartphone lui permet de collecter de façon continue des informations très précise sur l'utilisateur et son environnement. Cette importante quantité de données privées et professionnelles devient difficile à superviser.L'approche «Privacy by Design», qui inclut sept principes, propose d'intégrer la notion du respect des données privées dès la phase de la conception d’un traitement informatique. En Europe, la directive européenne sur la protection des données privées (Directive 95/46/EC) intègre des notions du «Privacy by Design». La nouvelle loi européenne unifiée (General Data Protection Régulation) renforce la protection et le respect des données privées en prenant en compte les nouvelles technologies et confère au concept de «Privacy by Design» le rang d’une obligation légale dans le monde des services et des applications mobiles.L’objectif de cette thèse est de proposer des solutions pour améliorer la transparence des utilisations des données personnelles mobiles, la visibilité sur les systèmes informatiques, le consentement et la sécurité pour finalement rendre les applications et les systèmes mobiles plus conforme au «Privacy by (re)Design»


  • Résumé

    Nowadays, smartphones and smart tablets generate, receive, store and transfer substantial quantities of data, providing services for all possible user needs with easily installable programs, also known as mobile applications. A number of sensors integrated into smartphones allow the devices to collect very precise information about the owner and his environment at any time. The important flow of personal and business data becomes hard to manage.The “Privacy by Design” approach with 7 privacy principles states privacy can be integrated into any system from the software design stage. In Europe, the Data Protection Directive (Directive 95/46/EC) includes “Privacy by Design” principles. The new General Data Protection Regulation enforces privacy protection in the European Union, taking into account modern technologies such as mobile systems and making “Privacy by Design” not only a benefit for users, but also a legal obligation for system designers and developers.The goal of this thesis is to propose pattern-oriented solutions to cope with mobile privacy problems, such as lack of transparency, lack of consent, poor security and disregard for purpose limitation, thus giving mobile systems more Privacy by (re) Design


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?