Production et diffusion des sarcophages de pierre de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Age dans le Sud du Bassin parisien

par Daniel Morleghem

Thèse de doctorat en Histoire. Archéologie

Sous la direction de Jacques Seigne.

Soutenue le 16-12-2016

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Cités Territoires Environnement et Sociétés (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Élisabeth Lorans.

Le jury était composé de Jean-Pierre Gély, Jean-Claude Bessac.

Les rapporteurs étaient Isabelle Cartron-Kawe, Alain Dierkens.


  • Résumé

    La fabrication de sarcophages constitue, entre la fin du 5e s. et jusqu’au 9e s., une activité artisanale et économique importante, témoin de réseaux économiques et d’aires culturelles locaux et régionaux. L’inventaire et l’étude des sarcophages en contexte funéraire a permis d’établir une typologie détaillée fondée sur des critères morphologiques, décoratifs et technologiques. Sur les quelques 2500 sarcophages étudiés, un faible nombre est bien daté. Une typo-chronologie relative a pu être établie, qui s’appuie sur des exemplaires bien calés chronologiquement et sur l’évolution supposée des formes et modèles ornementaux. De l’étude des lieux de production, dont quatre centres carriers ont été repérés et étudiés, il ressort un savoir-faire important et une organisation très raisonnée de la production. La confrontation des données issues de l’étude des sarcophages et des carrières a permis de restituer des aires de diffusion d’importance micro-locale (Civaux ou Chauvigny par exemple), locale (Panzoult, la vallée de la Manse ou les productions en grès roussards), régionale (la vallée de l’Anglin), voire supra-régionale (productions bourbonnaises et nivernaises, dont les carrières sont situées en dehors de la zone d’étude)

  • Titre traduit

    Production and diffusion of stone sarcophagi from late Antiquity and the Early Middle Ages in the south of the Paris Basin


  • Résumé

    The sarcophagi production is, between the end of the fifth century to the ninth century, an artisanal and economic activity of major importance, witness of economic networks and local and regional cultural area. The inventory and study of sarcophagi in funerary context allowed us to establish a detailed typology founded on morphological, decorative and technological criteria. On some 2500 sarcophagi studied, only a few are well dated. A relative typo-chronology has been established, based on best datations and on the evolution of shapes and decorative models. From the study of production sites, including four quarrying center were studied, we can observe an important expertise and a very rational organization of production. The confrontation of study data from sarcophagi and quarries has allowed us to restitute several diffusion areas: micro-local (Civaux or Chauvigny), local (Panzoult, valley of the Manse or red sandstone of Loir valley) or regional (Bourbonnais or Nivernais productions, outside our study area)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.