Dépenses publiques d'éducation et développement humain au Cameroun

par Romuald Sostaine Foueka Tagne

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Gervasio Semedo et de Georges Kobou.

Le président du jury était Francesco Magris.

Le jury était composé de Patrick Villieu.

Les rapporteurs étaient Alexandru Minea, Jude Comlanvi Eggoh.


  • Résumé

    Les investissements en faveur du capital humain, à l’instar des dépenses publiques d’éducation (DPE), s’avèrent indispensable pour la promotion du développement humain. Notre thèse a pour objectif principal de questionner l’apport des DPE dans le processus de développement humain au Cameroun en mettant l’accent sur l’interaction entre DPE et capital humain. Pour atteindre cet objectif et malgré la dimension large du concept de développement humain, nous avons notamment délimité notre recherche en deux axes. Le premier axe porte sur les aspects distributifs du capital humain en deux points : (i) influence des DPE sur la distribution du capital humain et (ii) effets économiques de la répartition des DPE. Le second axe est consacré à la qualité du capital humain (acquisitions de connaissances et de compétences) dont nous avons apprécié la contribution dans l’atteinte de l’objectif de l’EPT d’une part et exprimer l’ensemble des facteurs avec une attention aux DPE indispensables pour son amélioration d’autre part. De l’ensemble des travaux réalisés dans le cadre de cette thèse, on en déduit que les DPE n’ont pas considérablement soutenues le processus de développement humain au Cameroun pour deux raisons : la mauvaise répartition de ces dépenses entre les différents niveaux d’éducation a entrainé une faible redistribution des ressources au sein de la population et une fragile accumulation du capital humain ; et les DPE ont beaucoup plus servi au financement de l’accès à l’éducation et non à l’octroi aux individus d’un capital humain solide de qualité qui s’avère indispensable au développement humain.

  • Titre traduit

    Public spending on education and human development in Cameroon


  • Résumé

    Investments to promote human capital like public expenditures on education (PEE) prove to be essential for the promotion of human development. Our thesis main objective is to question the contribution of PEE in the human development process in Cameroon focusing on the interaction between PEE and the human capital. To achieve this objective and despite wide dimension of the concept of the human development, we have bounded our research in two axes. The first axis concerns of the distributional aspects of the human capital in two points : (i) the influence of PEE on the distribution of human capital and (ii) economic effects of the distribution of PEE. The second axis is devoted to the quality of human capital (acquisition of knowledge and skills) which we have evaluated the contribution in achieving the EFA goal on the one hand and to express all the factors with attention to PEE indispensable for his improvement on the other hand. Of all work done in the framework of this thesis, we conclude that PEE have not significantly supported the human development process in Cameroon for two reasons : the poor distribution of this expenditure between different levels of education has led to a weak redistribution of resources within the population and a fragile human capital accumulation ; and PEE have much more used to finance the access to education and not to the grant to individuals of a solid quality of human capital which proves to be essential to human development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.