Lésions osseuses par armes blanches : analyse des caractéristiques lésionnelles et détermination du mécanisme de production en macroscopie à épifluorescence

par Caroline Capuani

Thèse de doctorat en Anthropobiologie

Sous la direction de Norbert Telmon et de Céline Guilbeau-Frugier.

Soutenue le 29-09-2016

à Toulouse 3 , dans le cadre de École Doctorale Biologie Santé Biotechnologies (Toulouse) , en partenariat avec Anthropologie Moléculaire et Imagerie de Synthèse (laboratoire) .


  • Résumé

    L'arme blanche apparaît comme un des instruments le plus fréquemment rencontré en matière judiciaire. Or, selon le principe de transfert de traces de Locart, une arme entrant en contact avec un corps laisse une signature lésionnelle. L'analyse des lésions osseuses engendrées devient alors cruciale afin de rechercher tout indice permettant de remonter à l'agent vulnérant utilisé pour commettre le crime voire à l'identité de l'auteur. Ces travaux de thèse se sont attachés à répondre à cette problématique à travers un nouvel outil d'analyse non délabrant pour l'os, le macroscope à épifluorescence. A travers des études expérimentales et de validation basées majoritairement sur du matériel osseux humain, nous avons pu déterminer des modèles lésionnels sommant les différentes caractéristiques de chaque instrument et apporter des éléments d'orientation permettant de reconstituer le mécanisme de production de la lésion. L'orientation des écailles, des fissures et la compression osseuse du sillon apparaissent comme des éléments fondamentaux permettant de reconstituer la manière dont le coup a été porté dans l'espace ainsi que les positions de l'assaillant et de la victime. Il a été également possible de mettre en évidence des signatures diagnostiques individuelles qui, sous couvert de comparatifs lésionnels, relie de manière exclusive une lésion à un agent vulnérant. Néanmoins, face à la demande croissante de fiabilité et de niveau de preuve, il est devenu nécessaire pour les experts d'apporter une estimation de la validité et du taux d'erreur de leurs observations et conclusions. C'est pourquoi nous avons conduit une étude de validation, réalisée sur les instruments tranchants. Elle a permis d'estimer la valeur du diagnostic lésionnel anthropologique dans le cadre de telles expertises. Nous avons montré que les valeurs prédictives positives et négatives étaient élevées, mais étroitement corrélées au degré d'expérience de l'observateur. Un œil expérimenté s'avère indispensable pour aboutir à une expertise fiable. Enfin, ces différents travaux ont été mis en pratique dans des cas concrets à la fois médico-légaux actuels et archéologiques. Ces applications nous ont permis de confirmer la validité de ce type nouveau d'analyse microscopique avec comme perspective principale l'intégration progressive de cet outil dans des expertises tant contemporaines qu'archéologiques.

  • Titre traduit

    Sharp bone trauma : modeling and determination of the kerf in epifluorescence analysis


  • Résumé

    Sharp force trauma generated by knives is one of the most common forms of armed violence encountered in judicial procedures. According to Locart's principle of "transfer of traces", a weapon can leave a lesion imprint on the bone. That's why cut mark analyses are important as they allow identification of the weapon class or even the perpetrator of the crime. This thesis addresses this problem by using a new tool that does not alter the bone, i.e. the epifluorescence macroscope. Through experimental and validation processes using mainly human bones, we have been able to identify lesion models exemplifying the characteristics per weapon class, allowing us to model kerfs for each weapon. By the means of fluorescence and comparative analysis, our study also demonstrates that it is possible to highlight special characteristics identifying the unique blade responsible for the imprints observed on a bone. Moreover, we demonstrate for the first time microscopic criteria of directionality, using fluorescence excitation. Orientation of cracks, flakes, and lateral pushing back especially help determine the trajectory of the blow as well as the positions of the aggressor and victim. Nevertheless, scientific evidence is admissible if it is based on a scientific technique accepted as reliable within the scientific community and with judges. The admissibility of expert testimony under this new standard requires an estimation of the validity of the data and proof reliability (the rate of error in observations and conclusions). Our validation study demonstrated a high level of negative and positive predictive value of such diagnoses, but showed that this is closely linked to the observer's level of experience. A highly-experienced regard is essential for a reliable expertise. Thanks to these studies, we have had the opportunity to examine forensic and archaeological cases. These applications have confirmed that this technique could provide a useful preliminary tool for nondestructive examination in dismemberment cases, whether on ancient or contemporary bones.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Paul Sabatier, Toulouse 3 [diffusion/distribution] à Toulouse

Lésions osseuses par armes blanches : analyse des caractéristiques lésionnelles et détermination du mécanisme de production en macroscopie à épifluorescence


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Paul Sabatier, Toulouse 3 [diffusion/distribution] à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : Lésions osseuses par armes blanches : analyse des caractéristiques lésionnelles et détermination du mécanisme de production en macroscopie à épifluorescence
  • Détails : 1 vol. (310 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.