Applications of variational perturbation theory in relativistic molecular quantum mechanics

par Adel Almoukhalalati

Thèse de doctorat en Physique de la matière

Sous la direction de Trond Saue.

Soutenue en 2016

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Application de la théorie des perturbations variationnelles en mécanique quantique moléculaire relativiste


  • Résumé

    Le père même de la mécanique quantique relativiste P. A. M. Dirac a prédit que la version plus réaliste de la mécanique quant ique qu'il a misen place n'offrirait pas beaucoup plus par rapport à la formulation non relativiste de la mécanique quantique lorsqu'il est appliqué à des systèmes atomiques et moléculaires ordinaires. Lorsque la théorie quantique relativiste avait environ 40 années, les gens avaient commencé à recogenize à quel point les effets relativistes peuvent être même pour l'étude des systèmes atomiques et moléculaires. Les effets relativistes se manifestent par la contraction dess atomiques et orbitales p, l'expansion des orbitales d et 1 atomiques, et le couplage spin-orbite. Un exemple classique de l'importance des effets relativistes est la structure de bande d'or métallique pour lequel les calculs non-relativistes vont conduire à une surestimation de l'écart 5d - 6p et prédire une bande d'absorption UV qui est compatible avec un métal qui ressemble à l'argent. La thèse porte sur les calculs atomiques et moléculaires dans le cadre relativiste à 4-composantes. En particulier, l'utilisation de la théorie des perturbations variationnelle dans un cadre relativiste. La théorie des perturbations dans la mécanique quantique, est basée sur le partitionnement du Hamiltonien il en l'Hamiltonien Ho a l'ordre zéro et \Î qui forme la perturbation par le biais d'un paramètre lambda. Dans la théorie des perturbations à N-corps {Rayleigh-Schrodinger), nous disposons d 'une solution exacte de l'Hamiltonien Ho. Alors que dans la théorie des perturbations variationnelle, nous supposons d'avoir une énergie optimisée pour toute valeur du paramètre À. La thèse contient deux projets principaux. Le premier projet concerne la discription de la corrélation électronique dans le cadre relativiste. Dans ce projet, nous nous sommes concentrés sur l'approche perturbative pour dériver des formules necessiry relativiste de l'énergie dans les atomes à deux électrons. L'énergie de corrélation est la différence entre la valeur propre exacte de l'hamiltonien et sa valeur d'attente dans l'approximationHartree-Fock. La valeur propre exacte ne sont pas disponibles, mais dans le domaine non-relativiste la meilleure solution est un Cl complet pour une base donnée. Notre objectif principal, dans ce projet, est de montrer que la meilleure solution de l'équation d'onde pour l' Hamiltonien DiracCoulomb, n'est pas un Cl complète, comme dans le cas non-relativis te, mais un MCSCF q ui utilise un développement Cl en orbitales énergiepositive seulement, mais qui permet la rotation entre les o rbitales d 'énerg ie positive et négative afin d 'optimiser l'opérateur de project ion. Le second projet concerne une étude sur les effets du volume nucléaire dans les spectres de vibration des molécules d iatomiques. Au début desannées 80, le groupe du professeur Eberhardt T iemann à Hanovre a util isé la spectroscopie de rotation avec une haute résolution pour étudier unesérie de molécules diatomiques contenant des atomes lo urds comme le plomb, afin d'établir des constantes spectroscopiques (Re longueur de laliaison, la fréquence vibratoire w. Etc. ) avec une grande précision. Une molécule AB a plusieurs isotopomères selon les isotopes des atomes A etB, et il était bien connu à cette époque que le spectre de chaque isotopomère est légèrement différente en raison des d ifférences de masse entrechaque isotope de l'atomes A et B. Prof. Tiemann et ses collaborateurs découvert que nous devons également ten ir compte de la différence devolume nucléa ire de chaque isotope. Nous fournissons un contrôle indépendant sur les études expérimentales et t héoriques précédentes d'effetsde volume nucléaires en spectroscopie de rotation, notamment re-calcul de la t héorie et des calculs antérieurs de référence par l'état relativiste4-composantes de l'art corrélée calculs.


  • Résumé

    The father of relativistic quantum mechan ics P. A. M. Dirac predicted that, the more realistic version of quantum mechanics that he established wouId not offer much more when compared to the non-relativistic formulation of quantum mechanics when applied to ordinary atomic and molecular systems. When the relativistic quantum theory was around forty years old, people had started to recognize how important relativistic effects can beeven for the study of atomic and molecular systems. Relativistic effects are manifested via the contraction of atomics and p orbitais, the expansion of atomic d and 1 orbitais, and spin-orbit coupling. A classical example on t he importance of relativistic effects is the band struct ure of metallic gold for which non-relativistic caleulations will lead to an overestimation of the 5d-6p gap predicting a UV absorption band which is compatible with a metal that looks like silver. The thesis focuses on the atomic and molecular calculations within the 4-component relativistic framework. Ln particular, the use of the variational perturbation theory in relativistic framework. The perturbation theory in quantum mechanics is based on partitioning the Hamiltonian H into zeroth-order Hamiltonian Ho and V that forms the perturbation through a para meter lambda. Ln many-body (Rayleigh-Sch rodinger) perturbation theory, we have an exact solution of t he Hamiltonian l/0 , whereas in the variational perturbation theory, we assume to have anoptimized energy for any value of the parameter À. The thesis contains two principal projects, the first project concerns the description of the electron correlation in the relativistic framework. Ln this project , we focused on the perturbative approach to derive t he relativistic formulas nece~sary for the energy in two-electron atoms. T hecorrelation energy is the difference between the exact eigenvalue of the Ha mi ltonian and its expectation value in the Hartree-Fock approximation. The exact eigenvalue is not avail able, but in the non- relativistic domain t he best solution is a full Cl for a given basis. Our main goal, in this project , will be to show that the best solution of the wave equation for the embedded Dirac-Coulomb Hamil tonian, is not a Full Cl, as in thenon- relativistic case, but a MCSCF which uses a Cl development in positive-energy orbitais only, but which keeps rotations between the positive and negative energy orbitais to optimize the projection operator. The second project concerns a study of the effects of t he nuclear volume in the vibrational spectra of diatomic molecules. Ln the early 80s, Theg roup of Professor Eberhardt Tiemann in Hanover used the rotational spectroscopy with high resolution to study a series of diatomic molecules containing heavy a toms like lead in order to establish spectroscopie constants (R. Bond length, vibrational frequency W c etc. ) with a great precision. A molecule AB has several isotopomers according to isotopes atoms A and B and it was weil known at that t ime only the spectrum of eachisotopomer is slightly d iffe rent because of the mass differences between each isotope of the atoms A and B. Prof. Tiemann and his collaborators discovered that we must also take into account the difference in nuclear volume of each isotope. We provide an independent check on previous experimental and t heoretical studies of nuclear volume effects in rotational spectroscopy, notably re-derivation of theory and benchmark previous calculations by 4-component relativistic state of the art correlated calculations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2016 TOU3 0172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.