A pharmacoepidemiological investigation to improve drug safety in Laos

par Céline Caillet

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Anne Roussin.

Soutenue en 2016

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Dans les pays en développement, l'obtention de données sur les risques médicamenteux en lien avec leurs modalités d'usage est essentielle pour la mise en place de mesures correctives adaptées. Les objectifs de ce travail mené au Laos visaient : (i) à évaluer à l'échelle populationnelle les facteurs associés à la perception de l'existence d'effets indésirables des médicaments, et (ii) à déterminer1 'incidence ainsi que les facteurs associés aux hospitalisations pour effets indésirables médicamenteux. Une enquête transversale menée auprès d'un échantillon représentatif de la population desdistricts de la province de la capitale de Vientiane a permis de mettre en évidence qu'une majorité de la population n'était pas sensibilisée au risque d'effets indésirables liés à l'usage des médicaments. Les participants vivant en milieu rural étaient plus à risque de ne pas être sensibilisés au risque médicamenteux que ceux vivant en milieu urbain, suggérant ainsi l 'existence d'un plus faible niveau de formation sur les effets des médicaments des professionnels de santé exerçant en milieu rural. Afin d'évaluer 1 'incidence ainsi que les facteurs associés aux hospitalisations pour effets indésirables médicamenteux, il était nécessaire de connaître les médicaments pris par les patients. La dispensation des médicaments à 1 ' unité sans conditionnement primaire ni mention écrite de leur nom est une pratique courante au Laos qui nous a conduit à développer un outil visuel pour orienter leur identification et à la coupler à une analyse physico-chimique. L'application de cet outil à un échantillon de médicaments collectés a mis en évidence un risque potentiel pour la santé dû à1 'existence de médicaments d'apparence similaire bien qu'appartenant à des classes pharmacologiquesdifférentes. Les résultats de l'étude observationnelle transversale avec recueil prospectif des donnéesmenée à l'hôpital Mahosot (Vientiane) ont montré que l'exposition à des médicaments d'identité inconnue est un facteur potentiellement associé aux hospitalisations pour effet indésirable médicamenteux. Les effets indésirables les plus fréquemment retrouvés étaient des ulcères gastroduodénauxliés à la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ensemble des résultats de ce travail permet d'identifier différents domaines d' intervention pour la mise en oeuvre de mesures visant à améliorer la sécurité des médicaments au Laos et pouvant être étendues à d'autres pays : (i) sensibiliser la population au risque médicamenteux, particulièrement dans les régions rurales, (ii) encourager l'étiquetage adéquat des médicaments délivrés par les professionnels de santé et (iii) mettre en place un système de codification internationale de marquage des comprimés/gélules pour 1 'identification rapide des principes actifs qu'ils contiennent.

  • Titre traduit

    Etude pharmacoépidémiologique des risques médicamenteux au Laos


  • Résumé

    The aim of this thesis was to identify factors associated with medicine risks - essential to considercorrective measures - in a lower-middle income country where infonnation on drug safety are sparse, Laos. This assessment has been conducted through two complementary approaches. The first approachaimed to investigate the awareness of and factors associated with the awareness of the populationregarding medicine risks. Given that evidence-based data on drug safety are necessary to implementmeasures to rai se awareness, we second! y aimed to characterize, assess the incidence of and the factorsassociated with medicine-related hospitalizations in a central hospital of Laos. We first conducted a population-based cross-sectional survey in Vientiane Capital that showed arelatively high percentage of respondents unaware of the potential risks of medicinal products. Moreover, people living in rural areas had a higher risk to be unaware of medicine risks than thoseliving in urban areas, suggesting a lower leve! of training of healthcare professionals in contact withthe population in rural areas. Before being able to correct! y perfonn a further study aiming at investigating medication-relatedproblems involved in hospitalizations, we developed a vi suai tool for the identification of medicines ofunknown identity (MU!s)- i. E. Tablets/capsules removed from their original packaging and dispensedwithout written identity -, frequently dispensed to patients in Laos. Through this work we havehighlighted the potential health risks of look-alike ambiguous phannaceutical units available on thephannaceutical market in Laos. Using the visual tool and physico-chemical analysis to identify MU!s, an observational crosssectionalstudy with prospective data collection in Mahosot Hospital, Vientiane, showed that patientswho used MU!s were more likely to be hospitalized because of an ADR than patients using medicinesof known identity. Ln addition, upper gastro-intestinal ulcers induced by non-steroidal antiinflammatorydrugs were the most common ADRs. Concrete measures to improve drug safety in Laos are proposed, measures that could begeneralized to other countries, the main ones being: infonning the population on medicine risks,especially in rural areas; encouraging the appropriate labeling of medicines by healthcareprofessionals; implementing an intemational codification system for the imprint of tablets/capsules

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 106-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2016 TOU3 0168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.