Surdité unilatérale : approches psychoacoustique, qualité de vie et neuroimagerie fonctionnelle par IRMf

par Nicolas Vannson

Thèse de doctorat en Neurosciences, comportement et cognition

Sous la direction de Olivier Deguine et de Chris James.


  • Résumé

    Objectifs : Mesurer le niveau de handicap perceptif secondaire à une surdité unilatérale par approches psychoacoustique, questionnaires de qualité de vie et IRMf. Ce travail repose sur deux études qui étudient un lien entre : 1) les performances psychoacoustiques et le ressenti de qualité de vie et 2) les performances psychoacoustiques et le niveau de réorganisation centrale. Matériels et méthodes : Pour l'étude 1, 49 sujets adultes présentant une surdité unilatérale (UHL) et 11 contrôles ont été recrutés. Ils ont été évalués en psychoacoustique par le test FrMatrix en champ libre et dans trois conditions et ont répondu aux questionnaires de qualité de vie le Speech, Spatial and Quality of Hearing Scale (SSQ) et le Glasgow Health Status Inventory (GHSI). Pour l'étude 2, 15 sujets UHL et 15 contrôles ont été recrutés. Outre les tests psychoacoustiques de l'étude 1, les sujets ont écouté activement des sons naturels en IRMf. Résultats : L'étude 1 retrouve une corrélation significative (rho = 0.38) entre le score global au SSQ et le test FrMatrix lorsque le signal est envoyé à l'oreille déficiente et le bruit à l'oreille saine (condition dichotique). L'étude 2 démontre une corrélation significative entre le niveau de réorganisation et le FrMatrix (rho = 0.66) en condition dichotique. Conclusion : La surdité unilatérale engendre un niveau de réorganisation corticale qui s'accompagne d'une baisse significative des performances psychoacoustiques et de la qualité de vie. Ce travail souligne donc la nécessité d'une prise en charge thérapeutique des sujets présentant une surdité unilatérale.

  • Titre traduit

    Unilateral hearing loss : psychoacoustic, quality of life and fMRI approaches


  • Résumé

    Objectives: We evaluated the consequences of unilateral hearing loss (UHL) for speech recognition in spatially separated competing noise, quality of life and brain activity via fMRI. In the first study we investigated the relationship between speech recognition and quality of life (Study 1), and in the second between speech recognition and the reorganization of brain activity. Materials and methods: In the first study 49 UHL subjects and 11 controls were recruited. Speech recognition in three speech and noise configurations was assessed with the FrMatrix test and quality of life with the Speech Spatial and Quality of Hearing Scale (SSQ) and the Glasgow Health Status Inventory. In the second study, 14 UHL and 14 matched controls were recruited. They underwent the same speech recognition testing as in the first study and also participated in a fMRI experiment that involved actively listening to naturals sounds. Results: The first study showed a significant correlation (r = 0.38) between SSQ scores and speech recognition where the competing noise was send to the better ear and the noise contralaterally (dichotic). The second study showed a significant correlation (r = 0.66) between speech recognition scores (dichotic listening situation)and brain reorganization. Conclusion: Unilateral hearing loss induces brain reorganization that significantly correlates with deficits in speech recognition in noise and overall quality of life. This work highlights the need for greater attention to improve the understanding and rehabilitation of unilateral hearing loss.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2016 TOU3 0055
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.