Cloud computing appliqué au traitement multimodal d’images in situ pour l’analyse des dynamiques environnementales

par Elisabeth Ranisavljević

Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement

Sous la direction de Dominique Laffly et de Yannick Le Nir.

Soutenue le 12-12-2016

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Géographie de l'environnement (Toulouse) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’analyse des paysages, de ses dynamiques et ses processus environnementaux, nécessite d’acquérir régulièrement des données des sites, notamment pour le bilan glaciaire au Spitsberg et en haute montagne. A cause des mauvaises conditions climatiques communes aux latitudes polaires et à cause de leur coût, les images satellites journalières ne sont pas toujours accessibles. De ce fait, les événements rapides comme la fonte de la neige ou l'enneigement ne peuvent pas être étudiés à partir des données de télédétection à cause de leur fréquence trop faible. Nous avons complété les images satellites par un ensemble de de stations photo automatiques et autonomes qui prennent 3 photos par jour. L’acquisition de ces photos génère une grande base de données d’images. Plusieurs traitements doivent être appliqués sur les photos afin d’extraire l’information souhaitée (modifications géométriques, gestion des perturbations atmosphériques, classification, etc). Seule l’informatique est à même de stocker et gérer toutes ces informations. Le cloud computing offre en tant que services des ressources informatiques (puissance de calcul, espace de stockage, applications, etc). Uniquement le stockage de la masse de données géographique pourrait être une raison d’utilisation du cloud computing. Mais en plus de son espace de stockage, le cloud offre une simplicité d’accès, une architecture scalable ainsi qu’une modularité dans les services disponibles. Dans le cadre de l’analyse des photos in situ, le cloud computing donne la possibilité de mettre en place un outil automatique afin de traiter l’ensemble des données malgré la variété des perturbations ainsi que le volume de données. A travers une décomposition du traitement d’images en plusieurs tâches, implémentées en tant que web services, la composition de ces services nous permet d’adapter le traitement aux conditions de chacune des données.

  • Titre traduit

    Cloud computing applied to multi-modal treatment of in situ images for analyzing environmental dynamics


  • Résumé

    Analyzing landscape, its dynamics and environmental evolutions require regular data from the sites, specifically for glacier mass balanced in Spitsbergen and high mountain area. Due to poor weather conditions including common heavy cloud cover at polar latitudes, and because of its cost, daily satellite imaging is not always accessible. Besides, fast events like flood or blanket of snow is ignored by satellite based studies, since the slowest sampling rate is unable to observe it. We complement satellite imagery with a set of ground based autonomous automated digital cameras which take 3 pictures a day. These pictures form a huge database. Each picture needs many processing to extract the information (geometric modifications, atmospheric disturbances, classification, etc). Only computer science is able to store and manage all this information. Cloud computing, being more accessible in the last few years, offers as services IT resources (computing power, storage, applications, etc.). The storage of the huge geographical data could, in itself, be a reason to use cloud computing. But in addition to its storage space, cloud offers an easy way to access , a scalable architecture and a modularity in the services available. As part of the analysis of in situ images, cloud computing offers the possibility to set up an automated tool to process all the data despite the variety of disturbances and the data volume. Through decomposition of image processing in several tasks, implemented as web services, the composition of these services allows us to adapt the treatment to the conditions of each of the data.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cloud computing appliqué au traitement multimodal d'images in situ pour l'analyse des dynamiques environnementales


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Cloud computing appliqué au traitement multimodal d'images in situ pour l'analyse des dynamiques environnementales
  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-162. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.