Les frères Souffron (vers 1554-1649) : deux architectes ingénieurs entre Guyenne et languedoc, au temps de l'annexion de la Navarre

par Sophie Fradier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Pascal Julien et de Javier Ibáñez Fernández.


  • Résumé

    Pierre I (doc. 1599-† 1621/1622) et Pierre II Souffron (1554-† 1649) sont deux frères architectes homonymes, originaires du Périgord, qui furent actifs dans les provinces de Guyenne et Languedoc entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle. Pierre I, probablement l’aîné de la fratrie, fut architecte et ingénieur des bâtiments de la Maison de Navarre. Installé dans la région de l’entre-deux-mers, il conduisit notamment l’important chantier du château de Cadillac, propriété du duc d’Épernon. Outre le domaine de l’architecture civile, il s’illustra pour des travaux d’ingénierie militaire et hydraulique. Son frère Pierre II fut lui aussi un artiste polyvalent. Son statut de maître architecte de la fabrique de la cathédrale Sainte-Marie d’Auch lui permit d’accéder à des chantiers de grande envergure tel que le Pont-Neuf de Toulouse. Le choix de réaliser une double monographie autour de ces deux personnalités artistiques n’a rien d’anodin, cette thèse permet de révéler qu’au-delà d’une pratique architecturale et d’une culture constructive commune, les frères Souffron bénéficièrent des mêmes réseaux de relations qu’ils mutualisèrent parfois. S’appuyant sur la découverte de sources inédites, la relecture de documents connus et l’examen approfondi de leur œuvre, cette étude se propose de décrire leurs trajectoires professionnelles. Elle montre aussi qu’ils doivent être considérés comme des figures de passeurs entre le milieu royal et la province. Architectes créatifs et talentueux, ils surent emprunter tant aux traditions constructives méridionales qu’aux grands chantiers contemporains et aux modèles à la mode diffusés par les traités de Serlio, Palladio, Vignole, De l’Orme et Bullant. Complétée par un catalogue raisonné, cette thèse est donc un travail inédit portant sur deux architectes provinciaux méconnus qui furent pourtant de grands héritiers de la Renaissance.

  • Titre traduit

    The Souffron brothers (c. 1554-1649) : two architectural engineers between the provinces of Guyenne and Languedoc at the time of the annexation of Navarre


  • Résumé

    Pierre I (doc. 1599-† 1621/1622) and Pierre II Souffron (1554- † 1649) are two namesake architect brothers, who were active in the provinces of Guyenne and Languedoc at the end of the sixteenth century and at the beginning of the seventeenth century. Pierre I, believed to be the eldest of the brothers, was an architect and engineer for the buildings of the royal House of Navarre. Located in the region of l’entre-deux-mers, he overseed several building sites including the château of Cadillac, property of the duc of Epernon. In addition to civil architecture, he was also known for his skills as a military and hydraulic engineer. His brother, Pierre II was also a multitasking artist. His status as Master Architect of the guild of the Saint-Marie cathedral of Auch enabled him to gain access to greater projects such as the Pont-Neuf of Toulouse. The decision to carry out a double monograph of these two artistic identities is far from innocuous, as this thesis reveals that beyond of their common practice of architecture and knowledge of their craft, the Souffron brothers benefited and often shared the same social networks. Based on the discovery of unpublished primary sources, the reinterpretation of other well-known documents and an extensive study of their works, this thesis follows their different career paths by taking into consideration that they both acted as purveyors of ideas between the royal milieu and the provinces. Creative and talented architects, they not only cleverly borrowed southern constructive traditions but were also inspired by contemporary building sites and fashionable architectural treatises such as those by Serlio, Palladio, Vignola, De l’Orne and Bullant. Completed by the catalogue raisonné, this novel thesis therefore sheds light on how these two unknown provincial architects were in fact the heirs of the Renaissance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.