Circulation de savoirs pluriels et émancipation des acteurs sociaux : le cas d'un observatoire "vivre sa jeunesse" dans une recherche-intervention

par Marie-Madeleine Gurnade

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-François Marcel et de Dominique Broussal.


  • Résumé

    Cette thèse se situe au croisement des réflexions épistémologiques, heuristiques et praxéologiques que soulève la prise en charge des demandes sociales en éducation. Elle est issue d’une recherche commanditée par une collectivité territoriale. Elle s’inscrit dans une recherche-intervention de type accompagnement de la décision politique dans laquelle un observatoire « vivre sa jeunesse » est co-élaboré. Ce dispositif collaboratif, positionné comme tiers-espace socio-scientifique entre le monde scientifique et le monde social provoque deux types de rencontres, d’un côté des chercheurs et des acteurs sociaux et de l’autre, des décideurs politiques et des jeunes citoyens. Cette thèse étudie le processus de circulation des savoirs pluriels en jeu dans une recherche-intervention au travers de ses dynamiques épistémiques d’ordre à la fois socio-cognitif et socio-politique. Le cadre théorique s’est construit sur l’articulation de trois composantes théoriques que sont la sociologie de la traduction, la spirale de connaissances et la notion d’émancipation. Deux dispositifs d’enquête sont mobilisés auprès des jeunes du territoire ainsi que de quatre élus locaux et de quatre jeunes enrôlés dans l’observatoire. Les résultats de ce travail montrent une forme interactive et itérative de co-construction de connaissances et de savoirs qui est rendue possible par leur explicitation, leur partage, leur interaction continue et leur formalisation progressive. Ils révèlent aussi des freins et des leviers à la co-production de savoirs pluri-épistémologiques, c’est-à-dire qui disposent d’une légitimité différente des formes traditionnelles de production de savoirs en comportant à la fois une validité scientifique et sociale. La dimension émancipatrice d’un tel processus cognitif pour les contributeurs enrôlés est également mise en exergue et plus spécifiquement le développement du pouvoir d’agir des jeunes et la légitimation de leur droit à la Cité.

  • Titre traduit

    Circulation of plural knowledge and emancipation of the social actors : the case of a "living ones youth" observatory in an intervention-research


  • Résumé

    This thesis is at the crossroads of epistemological, heuristic and praxeological reflections raised by taking into account social demands in education. It comes from a research commissioned by a local authority. It is part of an intervention-research to accompany a political decision in which a « living ones youth » observatory is co-developed. This collaborative item, positioned as a socio-scientific third way between the scientific world and the social world, provokes two types of meetings, between, on one hand, researchers and social actors and on the other hand, policy makers and young people. This thesis studies the process of movement of plural knowledge involved in an intervention-research through its dynamic epistemic, both socio-cognitive and socio-political, order. The theoretical framework is built on the articulation of three components which are the theoretical sociology of translation, the spiral of knowledge and the notion of emancipation. Two field surveys have been carried out among local youth as well as four local council representatives and four young people enlisted in the observatory. The results of this work show an interactive and iterative form of explicit knowledge and tacit knowledge co-construction is made possible by their explanation, their sharing, their continuous interaction and gradual formalization. They also reveal the drawbacks and forces in the co-production of multi-epistemological knowledge, that is to say, which have a different legitimacy of traditional forms of knowledge production with both a social and scientific validity. The emancipatory dimension of such a cognitive process for enlisted contributors is also highlighted, and more specifically, the development of the empowerment of young people and legitimizing their rights into the community.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Circulation de savoirs pluriels et émancipation des acteurs sociaux : le cas d'un observatoire "vivre sa jeunesse" dans une recherche-intervention


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Circulation de savoirs pluriels et émancipation des acteurs sociaux : le cas d'un observatoire "vivre sa jeunesse" dans une recherche-intervention
  • Détails : 1 vol. (406 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-386. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.