Mémoires croisées : retour sur l'expérience coloniale et la guerre d'indépendance à travers trois générations d' "Algériens", "Harkis" et "Pieds Noirs"

par Maïlys Kydjian

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Angelina Peralva et de Zohra Guerraoui.

Le président du jury était Paola Rebughini.

Le jury était composé de Angelina Peralva, Zohra Guerraoui, Nacira Guenif Souilamas, Éric Macé, Hasnia-Sonia Missaoui.

Les rapporteurs étaient Nacira Guenif Souilamas, Éric Macé.


  • Résumé

    En France, aujourd’hui, cohabitent des protagonistes de l’histoire franco-algérienne qui ont pu occuper des positions antagonistes, ainsi que leurs descendants ; ils sont communément appelés « algérien », « harki » et « pied-noir ». Cette thèse présente l’étude croisée des processus de construction mémorielle après la guerre d’indépendance algérienne dans ces trois groupes socio-historiques. Les récits des histoires de famille ont été confrontés à l’Histoire écrite par les historiens. Le corpus se compose de personnes nées pendant la période coloniale, ayant vécu la guerre et la migration vers la France hexagonale, ainsi que des personnes de la génération de leurs enfants et de leurs petits-enfants.A partir de la constitution des familles, y compris dans leur dimension transnationale, nous proposons d’interroger les processus de transmission des souvenirs et leurs réappropriations par les individus de ces trois générations. A travers le croisement de ces mémoires, la pertinence de la catégorisation socio-historique est questionnée, qu’il s’agisse de constructions mémorielles ou d’appartenance. Ces mémoires, souvent opposées dans leur regard sur les événements, s’inscrivent sur un territoire au récit national commun, mais dans lequel elles ne se retrouvent pas toujours. Nous nous intéressons également aux représentations de soi et de l’Autre, construites à partir de cette histoire franco-algérienne et à leurs conséquences sur la cohésion sociale aujourd’hui.

  • Titre traduit

    Cross-memories : feedback on the colonial experience and the independance war through three generations of "Algerians", "Harkies" and "Black Feet people"


  • Résumé

    Protagonists of the French-Algerian History, as well as their descendants, which occupied antagonistic positions during the independence war, cohabit in France nowadays. They are commonly called « Algerians », « Harkis » and « Black Feet people ». This thesis presents a cross-study of memorial construction processes after the Algerian Independence War within these three socio-historical groupes. Family history narratives have been confronted to History written by historians. The corpus is composed of persons born during the colonial period, having experienced the war and the migrations towards France, as well as their children and grandchildren.We examine the mechanisms of transmiting memories and their re-appropriation by individuals belonging to these three generations. We take into account families relationships and their transnational dimension. By crossing these memories, the relevance of the socio-historical categories is questioned, checking whether they reflect a memorial construction or a sense of belonging. These memories, often in opposition to each other, take part of a common national narrative into which people don’t completely identify themselves. We are also interested in the representations of oneself and otherness as an outcome of French-Algerian history and in their consequences on current social cohesion.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Mémoires croisées : retour sur l'expérience coloniale et la guerre d'indépendance à travers trois générations d' "Algériens", "Harkis" et "Pieds Noirs"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Mémoires croisées : retour sur l'expérience coloniale et la guerre d'indépendance à travers trois générations d' "Algériens", "Harkis" et "Pieds Noirs"
  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 496-521. Liste de sites internet p. 521-522
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.