L’«enchanteur noir » du surréalisme : le parcours d’Adrien Dax (1913-1979)

par Raphaël Neuville

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Luce Barlangue et de Jean Nayrolles.

Le président du jury était Emmanuel Pernoud.

Le jury était composé de Luce Barlangue, Jean Nayrolles, Fabrice Flahutez, Marianne Jakobi, Évelyne Toussaint.

Les rapporteurs étaient Fabrice Flahutez, Marianne Jakobi.


  • Résumé

    Peintre et dessinateur, Adrien Dax fait partie du groupe surréaliste réuni autour d’André Breton après 1948. Son œuvre et l’appareil théorique qui l’accompagne contribuent au renouvellement de l’automatisme pictural. Dax pense un nouveau paradigme de l’automatisme en peinture notamment nourri d’éléments empruntés aux sciences ou à l’ésotérisme, l’inscrivant dans le sillage de l’automatisme absolu. La production de l’artiste, marquée par une démarche expérimentale, se distingue par l’invention de nouveaux procédés techniques et par un vocabulaire plastique qui laisse la part belle au biomorphisme. Les années de jeunesse d’Adrien Dax mêlent avant-gardes, lutte antifasciste et engagement révolutionnaire. Elles contribuent à lui donner le recul nécessaire pour participer pleinement à l’action collective du groupe surréaliste, faisant de lui un des principaux animateurs du mouvement après-guerre, bien qu’il ait volontairement occulté son œuvre. Étudier le parcours d’Adrien Dax permet de caractériser une nouvelle génération qui, à partir de 1951, s’empare du surréalisme pour le faire vivre.

  • Titre traduit

    The "Dark enchanter" of surrealism : Adrien Dax (1913-1979)


  • Résumé

    From 1948 onwards, Adrien Dax participated, with his paintings and drawings, in the activities of the surrealist group around André Breton. Dax’s work and its theoretical underpinning contributed to the renewal of pictorial automatism. Dax created a new paradigm of automatism in painting which, in particular, contained elements borrowed from the sciences or from esoterism, placing him directly in line with absolute automatism. His output, marked by an experimental approach, is notable for the invention of new technical processes and by a plastic vocabulary which emphasized biomorphism. When he was young, Adrien Dax was involved with « avant-garde » movements, the fight against fascism and revolutionary commitment. This enabled him to gain the necessary perspective for participating fully in the collective activities of the surrealist group, making him one of the leading figures of the movement after the war, despite his persistent discretion regarding his work. A study of Adrien Dax’s life enables us to identify a new generation, which from 1951 onwards, was to reinvigorate the surrealist movement.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.