Le conflit dialectique de la situation sociolinguistique en Algerie, de 1962 à nos jours

par Redouane Kebieche

Thèse de doctorat en Arabe

Sous la direction de Mansour Sayah.

Le président du jury était Chantal Charnet.

Le jury était composé de Mansour Sayah, Saïd Hadef, Nicole Koulayan, Michel Billières.

Les rapporteurs étaient Saïd Hadef, Nicole Koulayan.


  • Résumé

    Cette recherche porte sur la situation sociolinguistique en Algérie et sur les conflits linguistiques qu’elle a connus de 1962 à nos jours. L’objet de notre thèse se situe au croisement des facteurs historiques, politiques, socioculturels et des enjeux éducatifs. Il s’agit de développer une approche sociolinguistique afin d’analyser un conflit dialectique devenu permanent. Une première partie de ce travail met en évidence des aspects de ce conflit générés par l’opposition binaire entre le colonisateur et le colonisé. Nous proposons un aperçu historique remontant à 1830, en nous basant sur des témoignages historiques relatifs à la naissance de ce conflit identitaire, socioculturel et linguistique. Une deuxième partie analyse la situation sociolinguistique de 1962 à nos jours, une nouvelle période qui a vu apparaître un autre type de conflit. Il s’agit là d’un conflit tripartite, cette fois entre trois communautés linguistiques (arabophone, francophone, berbérophone) et leurs relations complexes et ambiguës. Après avoir présenté et étudié la situation dans le Maghreb en général et en Algérie en particulier, nous cherchons à comprendre les phénomènes et les pratiques sociolinguistiques que l’on peut observer actuellement auprès de la population algérienne. Une troisième partie comporte une étude empirique des comportements linguistiques et de la perception des différentes langues sur le terrain. Nous l’avons effectuée à l’aide d’un questionnaire destiné aux trois communautés linguistiques qui nous a permis d’évaluer le paysage sociolinguistique de la société algérienne dans des situations formelles et informelles et dans le rapport entre la sphère privée et la sphère publique. Au travers de cette recherche nous nous interrogeons sur la tension instaurée par ce conflit dialectique d’ordre sociolinguistique, dans un pays en proie à des divergences historiques, politiques et socioculturelles, mis face aux conséquences des politiques éducatives controversés de ces dernières décennies. Notre recherche soulève la question des enjeux de l’idéologisation et de la politisation de la question linguistique, mettant au jour ses effets sur l’image des langues en présence dans les perspectives des locuteurs algériens.

  • Titre traduit

    The dialectic conflict of the sociolinguistic in Algeria, from 1962 to the present day


  • Résumé

    The research undertaken in this thesis is centred on the conflictive sociolinguistic situation in Algeria from 1962 until the present day. The main focus of this study can be found at the crossroads of historical factors with political and sociocultural ones as well as with questions pertaining to education. The aim is to develop a sociolinguistic approach of a permanent dialectic conflict. The first part of the study puts to the fore elements that characterise this conflict in its binary dimension between coloniser and colonised. We propose a historical vision of events that go back to 1830, basing our work on historical accounts pertinent to the origins of a sociocultural and linguistic conflict of identity. The second part analyses the sociolinguistic situation from 1962 until the present, a new period that has witnessed the arrival of new forms of conflict of a threefold type in accordance to three components related to the three linguistic communities (Arab-speaking, French-speaking and Berber-speaking) and to the complex and ambiguous relationships they entertain with one another. After the presentation of this question as regards the wider field of North Africa, we centre our study specifically on Algeria and seek to understand the sociolinguistic phenomena and practices developed by Algerians. A third part is devoted to an empirical field study based on a questionnaire aimed at the three linguistic communities. This work has enabled us to evaluate the sociolinguistic landscape of Algerian society in formal and informal situations, and in the relationship between private and public space. This study questions the tensions arising from a sociolinguistic situation that evolved from historical, political, socio-cultural an educational reasons. It brings to light questions pertaining to a certain ideological and political use of the linguistic aspects of the country, highlighting the effects on the image of the languages concerned as regards the perspectives of Algerian speakers.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Le conflit dialectique de la situation sociolinguistique en Algerie, de 1962 à nos jours


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Le conflit dialectique de la situation sociolinguistique en Algerie, de 1962 à nos jours
  • Détails : 2 vol. (402, 538 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 365-382. Liste de sites internet p. 383-387
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.