Regards sur l'altérité : le corps et la norme dans les enluminures, en France, aux XIVe et XVe siècles

par Pascale Tiévant

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Sophie Brouquet.

Le président du jury était Martin Aurell.

Le jury était composé de Sophie Brouquet, Martine Clouzot, Jacqueline Leclercq-Marx, Florence Bouchet.

Les rapporteurs étaient Martine Clouzot, Jacqueline Leclercq-Marx.


  • Résumé

    Notre recherche utilise comme source les enluminures des manuscrits de la littérature profane produites aux XIVe et XVe siècles dans les ateliers de France. Elle s’intéresse plus particulièrement aux représentations des êtres étranges qui foisonnent dans la littérature du Moyen âge, qu’elle soit proprement médiévale, le roman arthurien par exemple, ou qu’elle tire son inspiration de l’Antiquité pour les contes mythologiques ou les récits de voyage. Ces personnages s’ils appartiennent à des catégories diverses, comportent un degré d’humanité et d’imaginaire très variable, et mettent en évidence toute l’ambivalence de la nature humaine. Au travers de l’analyse d’un corpus extensif de ces images, nous souhaitons poser la question de la figuration du corps dès lors qu’il sort des normes : normes de mensuration (les géants et les nains), normes morphologiques (anomalies de parties du corps), hybridations et métamorphoses. Que représentent dans l’imaginaire médiéval ces êtres qui transgressent les règles par leur apparence et par l’ambiguïté de leur rapport au règne animal ?Notre recherche s’appuie nécessairement sur les textes des manuscrits et le rapport à l’image, en raison de leur évidente relation de réciprocité. Elle s’appuie également sur les conditions de production des enluminures et le public auquel elles s’adressent. Par cette approche nous tentons de repérer les fonctions de ces images de l’altérité, ainsi que leurs évolutions significatives ou les impasses auxquelles elles peuvent aboutir dans les modes de figuration, tout au long de la période étudiée.

  • Titre traduit

    Rethinking alterity : body and norm in manuscript illumination, XIVth and XVth centuries, in France


  • Résumé

    Our research is based on the illumination of manuscripts from the secular literature produced in French workshops in the fourteenth and fifteenth centuries. It focuses more precisely on the representation of strange beings, which abound in literature in the Middle Ages, whether it is strictly medieval like the Arthurian novel for example, or whether it derives its inspiration from Antiquity in mythological tales or travel stories. Although these characters belong to different categories, they present a very variable degree of humanity and fantasy and point out all the ambivalence of the human nature. Through the analysis of an extensive corpus of those pictures, we wish to raise the question of the figuration of the body from the moment it differs from the norm : norms of size (giants and dwarves), morphological norms (abnormal parts of the body), hybridizations and metamorphoses. What do these beings that transgress rules by their appearance and by the ambiguity of their relation to the animal kingdom represent in the medieval cultural imagination?Our research is necessarily based on the texts of the manuscripts and the relation to the picture on account of their obvious relation of reciprocity. It also based on the conditions of production of illuminations and on the people they were addressed to. By this socio-cultural approach, we try to determine the functions of those pictures of alterity as well as their significant evolutions or the stalemates they can reach in the figurative modes, all along the period under study.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Regards sur l'altérité : le corps et la norme dans les enluminures, en France, aux XIVe et XVe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Regards sur l'altérité : le corps et la norme dans les enluminures, en France, aux XIVe et XVe siècles
  • Détails : 2 vol. (528, 33 p.-XXXXVI f.de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 499-521
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.