La synesthésie chez l'enfant : prévalence, aspects développementaux et cognitifs

par Marie-Margeride Garnier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michèle Guidetti et de Jean-Michel Hupé.

Le président du jury était Stéphanie Mathey.

Le jury était composé de Michèle Guidetti, Jean-Michel Hupé, Mark Price, Evelyne Thommen, Nicolas Rothen.

Les rapporteurs étaient Mark Price, Evelyne Thommen.


  • Résumé

    Les synesthètes ont la particularité d’associer une expérience supplémentaire (e.g. une couleur) lors de la présence de certains stimuli (e.g. une lettre). L’objectif de cette thèse était de mieux comprendre le développement de la synesthésie à travers trois types : Graphème-Couleur, Graphème-Personnalité et représentation des nombres dans l'espace (« Forme des nombres »). Si la synesthésie Graphème-Couleur a déjà été étudiée chez l’enfant, les deux autres n’ont jamais fait l’objet d’étude développementale auparavant.Les productions graphiques de 797 enfants de dernière année de maternelle et des deux premières années de primaire (CP et CE1) ont été recueillies (2 sessions, 2 à 3 semaines d’écart). Pour tester l’hypothèse d’un continuum entre les synesthètes et la population générale, nous avons aussi étudié les associations d’enfants non synesthètes.Nous avons mis en avant les difficultés méthodologiques de l’étude de la synesthésie chez les enfants entre 5 et 8 ans. Nos résultats ne nous permettent pas d’attester de façon certaine l’existence de la synesthésie dans cette tranche d’âge. Mais nous avons observé une augmentation du nombre de synesthètes potentiels par niveau scolaire, et un niveau de constance bas de leurs associations par rapport à ce qui est observé chez l’adulte. Comme les enfants connaissent bien les lettres et les nombres, du moins en CE1, on peut penser que ces synesthésies ne sont pas seulement liées à l’apprentissage de l’inducteur en tant que tel. Mais elles pourraient se développe en parallèle d’apprentissages complexes (e.g. calcul ou la rédaction), ou en suivant le développement de la mémoire et de l’imagerie mentale.

  • Titre traduit

    Synaesthesia in children : prevalence, developmental and cognitive aspects


  • Résumé

    Synaesthetes have the peculiarity of associating a supplementary experience (e.g. the colour green) when certain stimuli are presented (e.g. the letter F). The aim of this thesis was to better understand the development of synaesthesia through three types: Grapheme–Colour, Grapheme–Personality and the representation of numbers in space.We collected the graphical representations of 797 children from Kindergarten, 1st Grade, and 2nd Grade twice, at 2-3 weeks interval. To test the hypothesis of a continuum between synaesthetes and the general population, we also studied the associations of non-synaesthete children. We reported the methodological problems specific to the study of synaesthesia in 5 to 8 years old children. We could not definitely attest the existence of synaesthesia in this age group. But we observed a growing number of potential synaesthetes in each grade, as well as a low consistency level of their associations in comparison with adults. Since children know well letters and numbers, at least in the 2nd grade, we can consider that these types of synaesthesia are not only linked to the acquisition of their inducers themselves. But they could develop during harder acquisitions (numeracy or literacy) or with the development of mental imagery and associative memory.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

La synesthésie chez l'enfant : prévalence, aspects développementaux et cognitifs


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : La synesthésie chez l'enfant : prévalence, aspects développementaux et cognitifs
  • Détails : 1 vol. (338 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [319]-338
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.