Systèmes criminels et systèmes sociaux en Afrique de l'ouest : entre contingence et complexité : le cas de la Guinée

par Fodé Camara

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Wanda de Lemos Capeller.


  • Résumé

    Appréhender le phénomène criminel, de sa mise en œuvre à sa perpétuation à travers les dispositifs et instruments de son contrôle, depuis les politiques pénales internationales jusqu’aux politiques pénales nationales en passant par les politiques pénales régionales, tel est l’objet de cette recherche réalisée en Afrique de l’ouest sur le terrain guinéen. Les Etats Africains à leur indépendance, sont immédiatement confrontés au problème de la complexité de leurs systèmes sociaux. Complexité qui trouve son origine dans les couplages structurels créés à l’époque coloniale entre les systèmes traditionnels et le système colonial. Les interactions inter-systémiques s’en trouveront fortement affectées, au point où elles sont marquées par une forte contingence. C’est-à-dire un monde dans lequel on exclut simultanément la nécessité et l’impossibilité. L’auto-observation et l’auto-description des systèmes sociaux Africains se feront avec une sélectivité encore plus contingente que dans les systèmes sociaux classiques. La globalisation accroîtra ce phénomène et finira par mettre l’Afrique à genou, ouvrant des brèches béantes dans ses systèmes politiques et juridiques permettant ainsi aux systèmes criminels de s’y engouffrer avec l’assurance de s’y maintenir durablement.

  • Titre traduit

    Criminal and social systems in West Africa : between contingency and complexity : the case of Guinea


  • Résumé

    The purpose of this research is to understand the criminal phenomenon, its implementation, and its perpetuation through the devices and instruments of control, from international to national to regional crime policies. This research was conducted in Guinea, located in West Africa. After Independence, African States were immediately faced with the problem of the complexity of their social systems. Complexity is rooted in structural couplings created in colonial times between traditional and colonial system. In a world in which we simultaneously exclude the necessity and impossibility, inter-systemic interactions are key. Self-observation and self-description of African social systems will be selectivity even more contingent than in traditional social systems. Globalization will increase this phenomenon and will eventually affect Africa; opening gaping holes in its political and legal systems allowing criminals systems engulf it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.