L'art des missions catholiques au Japon : XVIe-XVIIe siècles

par Sylvie Boscato Morishita

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de François Boespflug.

Le président du jury était Philippe Vallin.

Le jury était composé de Régis Ladous.

Les rapporteurs étaient Daniele Menozzi, Ralph Dekoninck.


  • Résumé

    Les missions catholiques au Japon au XVIe siècle se sont développées dans le contexte de l'expansion ibérique en Extrême-Orient. Les convertis ont fait bon accueil à l'art religieux introduit par les missionnaires. La présente étude dresse l'inventaire des principales œuvres d'art qui ont échappé aux destructions depuis l'interdiction du christianisme en 1614, retrace les différentes modalités de leur conservation depuis cette date et leur découverte progressive depuis 1865. Tout en présentant les traces iconographiques de l'action des ordres mendiants, une large place est réservée à l'activité des jésuites dans l'introduction de l'art occidental, en particulier par la fondation d'une école d'art à Nagasaki. L'étude des principales œuvres et de leur contexte historique permet de reconstituer les différentes facettes de la mission du Japon et de la situer au sein des réseaux de la mondialisation ibérique qui ont permis une circulation artistique entre l'Europe, le Japon et le Nouveau Monde.

  • Titre traduit

    The art of Catholic missions in Japan : XVIth-XVIIth century


  • Résumé

    Catholic missions in 16th century Japan developed within the context of lberian expansion in the Far East. The Japanese converts welcomed Western religious art. The present study draws up the list of the main works of art that have escaped destruction since 1614, describes their conservation and progressive discovery since the XIXth century, focuses on the role of the Jesuits in the introduction of Western art in Japan while presenting the artistic traces of the mendicants orders. The main works of art are set in their historical context. The Japanese mission is thus placed in the global networks of lberian expansion, which allowed artistic circulation between Europe, Japan and the New World.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.